Team USA – LeBron explique l’humiliation aux J-O de 2004

0

Cela fait des années que nous sommes habitués à voir les Etats-Unis truster les médailles d’or des compétitions internationales. Pourtant en 2004 à Athènes, rien ne s’était passé comme prévu : Team USA ne terminait que troisième aux Jeux-Olympiques. LeBron James, qui faisait partie de l’aventure, explique pourquoi.

Mondial 2019, les analystes semblent formels : on peut légitimement penser que c’est la première fois depuis très longtemps que la tâche des Etats-Unis pourrait ne pas être facile dans une compétition internationale. Le roster emmené par Gregg Popovich en Chine est très amoindri, que ce soit à cause des forfaits mais aussi des retraits de dernière minute.

Si on fait les comptes en septembre 2019, cela fait plus d’une décennie que Team USA remporte toutes les compétions auxquelles elle participe. Le dernier échec remonte à 2006, lors de la défaite face à la Grèce en demi-finales des championnats du monde.

Mais dans les mémoires, c’est plutôt les Jeux Olympiques 2004 qui ont marqué les esprits. Cette année là, les Etats-Unis avaient perdu trois rencontres durant la compétition alors qu’ils ne s’étaient inclinés à seulement deux reprises dans toute l’histoire des JO. S’ils avaient été sortis en demi-finales par l’Argentine, la défaite au premier tour face à Porto Rico reste encore mythique aujourd’hui puisqu’il s’agit du plus lourd revers dans l’histoire du pays (93-72).

Comment cela a pu arriver alors que l’effectif de l’équipe lors de cette campagne était assez pléthorique ? Tim Duncan était présent en tant que leader avec Allen Iverson et Stephon Marbury. Sans oublier la présence de trois rookies devenus légendaires par la suite : Carmelo Anthony, Dwyane Wade et LeBron James.

Lire aussi | Le pari fou à un million de $ de team USA en 2000

Quelques années plus tard, LeBron est revenu au micro d’ESPN sur la désillusion de 2004. Pour lui, c’est au niveau structurel et surtout dans la discipline que cette équipe n’assurait pas :

Nous n’avions pas la discipline, nous n’avions pas la structure pour pouvoir jouer sur la scène mondiale.

Nous avions d’excellents joueurs de basketball, mais nous n’avions pas la structure nécessaire. Je pense que c’est en partie pour cela que nous avons terminé troisièmes.

Evidemment, Melo, LeBron et D-Wade n’étaient qu’à leurs débuts lorsque cette compétition s’est déroulée en 2004. Les trois joueurs n’avaient pas encore la carrière qu’on leur connait tous, et n’avaient pas eu énormément de temps de jeu. Un fait qu’Allen Iverson a aussi souligné auprès d’ESPN :

LeBron James a peut-être joué cinq minutes par match, Carmelo a peut-être joué cinq minutes par match. C’est juste un tas de choses.

Je veux dire, ce n’était pas censé arriver. C’est aussi simple que ça. Le talent était là, mais tout ne s’est pas passé comme prévu.

La terrible désillusion de la Team USA en 2004 est encore dans les mémoires, mais LeBron James sait désormais à quoi s’en tenir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.