Pour sa première défaite de la compétition face à l’Australie hier (100-98), l’équipe de France a battu un record négatif vieux de 1963. Pas forcément idéal à quelques heures du choc en quarts de finale face à la Team USA, même s’il faut relativiser.


Le match des Bleus face à l’Australie nous a laissés sur notre faim. Alors qu’ils ont maîtrisé presque de bout en bout la partie, les hommes de Vincent Collet se sont un peu trop laissés entraîner dans le rythme effréné de la bande à Patty Mills. Résultat ? Première défaite de la compétion (100-98) qui envoie la France vers un quart de finale bouillant face aux Etats-Unis.

On serait pourtant tentés de dire que les Tricolores ont fait un bon match avec Evan Fournier et Nando De Colo à un remarquable niveau offensivement (31 points, 6 rebonds, 4 passes, 11/23 au tir pour le premier et 26 points à 11/16 au tir pour le second), Andrew Albicy précieux et Nicolas Batum bien en jambes.

Offensivement, beaucoup de choses ont bien fonctionné côté bleu. Mais c’est surtout la défense qui pose désormais question. La France faisait partie des meilleures équipes du tournoi dans ce domaine depuis le début de la compétition mais vient de réaliser une prestation qui laisse des choses à améliorer.

Rudy Gobert s’est assez bêtement fait piéger par Matthew Dellavedova en fin de rencontre et a dû sortir à cause de ses 5 fautes, lui qui avait déjà été battu à plusieurs reprises. Albicy et Ntilikina ont tenu comme ils ont pu Mills, mais le meneur des Spurs a été très remuant. Aron Baynes, lui, a réussi le match de sa vie au tir (21 points, 5/6 à 3 points) sans être vraiment contesté par la défense bleue.

Lire aussi | En grande difficulté, Rudy Gobert trash-talké par Joe Ingles

Tout ça mis bout à bout donne un constat peu flatteur : alors qu’elle a participé à son premier Mondial en 1950, pour la première édition, la France a tout simplement réalisé le pire match défensif de son histoire en terme de points encaissés dans un match de Coupe du Monde. Le journaliste de Basket Magazine, Julien Guerineau, a ressorti la stat qui fait mal :


Il va donc falloir que Vincent Collet trouve rapidement les ajustements nécessaires de ce côté du terrain à quelques heures du match face à la Team USA de Gregg Popovich, celui-ci se montrant intransigeant dans ce domaine avec ses joueurs.

Surtout, c’est la différence par rapport au match contre la Lituanie qui inquiète. Les Français s’étaient imposés 78-75 samedi face à l’équipe de Jonas Valanciunas et avaient montré beaucoup plus de signes de résistance défensivement. A rééditer demain.

Les Français ont craqué face au rythme très intense des Australiens. Ce sera certainement le même style de jeu produit par les Etats-Unis. Attention à ne pas céder autant défensivement à nouveau, ce serait probablement fatal.

Dernières news NBA | Buzz du jour | Transferts | Franchises | Joueurs