NBA – La mise au point cash de Kobe Bryant sur Team USA

0

Alors que les débats font rage autour de Team USA, Kobe Bryant en personne est venu calmer tout le monde.

Publicité

« L’époque de Barcelone 1992 est révolue ». C’est en ces termes que Kobe Bryant résume déjà beaucoup de choses. A l’époque, la Dream Team avait fait un carnage au milieu d’un basket international encore loin d’être encore développé. Ces dernières années, cependant, l’écart s’est resserré, à tel point que les USA diminués ont été immédiatement sanctionnés lors de ce Mondial.

Le message est clair : les Etats-Unis peuvent désormais être battus, et cela même s’ils envoient une équipe encore plus performante que ce cru 2019. Et ce n’est pas le Black Mamba qui vous dira le contraire.

Interrogé par ESPN, Bryant a voulu faire une mise au point, histoire de prévenir ses compatriotes que les temps ont bel et bien changé :

Ce n’est pas une histoire du reste du monde qui rattrape les Etats-Unis, c’est plutôt que le reste du monde a rattrapé les Etats-Unis depuis un moment. Et ça y est, on en est arrivés au point où les USA vont gagner certains tournois, en perdre d’autres, et c’est comme ça.

Lire aussi | De’Aaron Fox devrait être écarté de Team USA !

Pour mettre un peu de perspective dans tout ça, Kobe rappelle que même la glorieuse Redeem Team a dû transpirer en 2008, avec un effectif pourtant bien plus brillant :

J’entends beaucoup : « Avons-nous vraiment envoyé la meilleure équipe possible ? » Mais il faut se rappeler que la Redeem Team a eu besoin d’un énorme quatrième quart-temps pour venir à bout de l’Espagne. Et on avait une sacrée équipe. Tout ça pour dire que même en mettant les meilleurs joueurs sur le parquet, il y aura désormais toujours du challenge. Ce ne sera pas une partie de plaisir. Barcelone 1992, c’est terminé.

Publicité

Voilà qui a le mérite d’être clair. Les Etats-Unis doivent mettre de côté une partie de leur condescendance habituelle pour se dire qu’ils ne sont plus immortels, mais bien des mortels parmi d’autres.

On peut tout de même s’attendre à un gros roster l’année prochaine pour les JO de 2020, avec notamment une star qui s’est d’ores et déjà positionnée.

Le Black Mamba a parlé. Et difficile de lui donner tort.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.