NBA – Le patron de Team USA menace les stars qui se sont défilées cet été

0

Pour cette Coupe du monde 2019, Team USA ne fera pas mieux qu’une 7ème place. Une immense déception pour tout le monde et notamment Jerry Colangelo, le boss de Team USA. Ce dernier prévient : il n’oubliera pas le moment venu.

Chez Team USA, la déception est immense. Après avoir longtemps été considérés comme les favoris et ce malgré les absences, les hommes de Gregg Popovich ont échoué face à la France en quart de finale.

Hier, la médiocrité a continué avec une nouvelle défaite contre la Serbie après un début de match complètement raté. Malgré la présence du Pop’, Team USA ne pourra pas faire mieux qu’une septième place à la Coupe du monde, soit un cuisant échec.


Les forfaits n’ont évidemment pas aidé. Si les meilleurs joueurs s’étaient alignés pour cette compétition, l’issue aurait dû être radicalement différente. On pourrait justement en avoir un goût pour l’année prochaine quand les Jeux Olympiques de Tokyo seront là. Dans le coeur des basketteurs, les JO sont plus importants qu’une CDM, et l’on peut s’attendre à une pléthore de stars dans le roster.

Enfin ça, c’est si le staff accepte. Car le boss de Team USA, Jerry Colangelo prévient : il ne compte pas oublier qui a zappé son pays pour cette CDM.

Lire aussi | James Harden en rajoute une couche contre Giannis

On ne peut pas s’empêcher de remarquer et se rappeler avec qui vous pensiez aller à la guerre et qui n’est pas venu. Je pense qu’il faut faire avec ce qu’on a. Et ce qu’on pouvait faire, nous l’avons fait en obtenant un grand nombre d’engagements de la part de différents joueurs. Et avec eux, on était plutôt confiant à l’idée de mettre une belle équipe sur le parquet.

Personne n’aurait pu anticiper tous les désistements.

Pour aller de l’avant avec Team USA, nous aurons besoin de la coopération des équipes, des agents, et il doit y avoir des communications personnelles avec les joueurs pour s’assurer de leur engagement.

Je suis impatient de voir combien de joueurs vont nous contacter assez tôt pour faire part de leur envie de jouer pour nous.

Car il devrait y avoir du monde pour jouer à Tokyo l’an prochain et Gregg Popovich devra cette fois-ci couper des joueurs pour finaliser son roster, contrairement à cet été. LeBron James ? Steph Curry ? Ces joueurs pourraient bien être de la partie, à moins que Jerry Colangelo ne refuse ?

Ce serait un sacré coup de bluff de sa part, surtout qu’il faudra de meilleurs joueurs pour rattraper cette bévue en Chine.

Le boss n’a pas caché sa déception, et la Chine 2019 restera quoi qu’il arrive l’un des plus grands fiascos de Team USA.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.