NBA – Quand Steve Kerr trollait Michael Jordan après avoir gagné le titre

0

En 1997, Steve Kerr se muait en héros de tout un peuple pour offrir le titre à Chicago. Lors de la parade, il s’offrait un troll sur Michael Jordan en personne.

C’est le jour de gloire de Steve Kerr. Role player de qualité durant toute sa carrière, le meneur de Bulls inscrit ce jour-là le tir le plus important de sa vie. Dans le Game 6 des Finales NBA, avec la perspective de voir Chicago disputer son premier Game 7 en Finales, Kerr réalise une solide partition.

Il rentre quelques tirs durant la partie, à tel point que dans un money-time étouffant, il est sur le terrain. Les Bulls prennent un temps-mort, et les données sont claires : au bout, le titre si un tir est inscrit.

Bien évidemment, le monde entier s’attend à voir Michael Jordan prendre ses responsabilités et planter un nouveau buzzer-beater, lui qui en a déjà mis un plus tôt dans la série. Mais le GOAT est malin. Conscient qu’il va être trappé, il apostrophe Kerr sur le banc :

MJ : « Stockton va venir me doubler »

Kerr : « S’il vient, je me tiendrai prêt »

Kerr se tient prêt, et Kerr répond présent. Il swish son tir à mi-distance, et les Bulls sont champions.

Lire aussi | Comment Michael Jordan pigeonnait Scottie Pippen

Quelques jours plus tard, le blondinet est évidemment à l’honneur lors de la parade. Devant tout Chicago, il a le droit à quelques minutes au micro. Il en profite signer un troll dont il a le secret :

Beaucoup de gens me parlent du fameux tir l’autre soir, mais il y a eu incompréhension sur ce qui s’est réellement passé, et je veux mettre les choses au clair. Quand on a pris le temps-mort, on est allé sur le banc, et Phil a dit à Michael : « Je veux que tu prennes le dernier tir ». Mais Michael a dit : « Tu sais Phil, je ne suis pas vraiment à l’aise dans ces situations… On devrait faire autre chose. Pourquoi pas Steve ? » Alors je me suis dit : « Et merde, je vais encore devoir sortir Mike de la galère…

160 cadeaux à gagner sur l'appli Parlons Basket

Bien évidemment, MJ est hilare, tout comme Scottie Pippen et Phil Jackson, assis à côté de lui. La foule acclame le héros du jour, qui jouera encore un rôle précieux lors des playoffs 1998, avec notamment un tir crucial dans le 4ème quart-temps du match qui a fait vaciller la dynastie des Bulls.

Un peu plus tard, Stevie Clutch reviendra aux affaires du côté des Spurs, étant l’artisan d’un célèbre comeback de San Antonio face à Dallas en playoffs.

Humour, humilité mais aussi talent et efficacité, c’est la recette pour Steve Kerr. Et il a 8 bagues pour le prouver.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.