NBA – Rudy Gobert complimente Zion Williamson… et vice versa

0

« Game recognize game ». C’est sans doute la phrase qui résume le mieux les déclarations d’après match de Zion Williamson et Rudy Gobert.

Pour ses deux premiers matchs en NBA, Zion Williamson a affronté les Hawks et les Bulls. Deux équipes qui ne sont pas réputées pour leur défense, et contre lesquelles il a respectivement marqué 16 et 29 points.

Le profil de ses adversaires, combiné au fait que ce soit encore la présaison, fait que Zion n’a pas convaincu tout le monde. Certains attendaient un affrontement contre un vrai adversaire pour juger le numéro 1 de la dernière draft.

Cet affrontement a eu lieu hier. Pour son troisième match, le phénomène s’est frotté à ce qu’il y a de mieux en NBA : le Utah Jazz et son pivot double défenseur de l’année Rudy Gobert.

Auteur d’une nouvelle prestation solide avec 26 points, Zion Williamson a impressionné et il s’est attiré les louanges d’un Gobert surpris par une qualité bien particulière de son adversaire.

Lire aussi | Zion Williamson laisse les Bulls bouche bée

Il est étonnamment agile ! Je pense qu’il prend beaucoup de gens à défaut grâce à ça. Il peut changer de direction hyper rapidement.

En évoquant son agilité, le pivot français fait sans doute allusion à cette action où Zion l’a magistralement évité en l’air avant de finir.

De son côté, le Pelican a expliqué que son approche du match a été dictée par la présence de Rudy Gobert dans l’équipe d’en face. Pas question de jouer à moitié face à un tel joueur, au risque de se faire contrer à répétition.

Tu te dois de le respecter, il est double meilleur défenseur de l’année. Tu dois juste pénétrer fort et essayer de finir prêt du panier.

Il existe encore des sceptiques qui refusent de tomber dans la hype Zion. Mais après les Bulls, c’est Rudy Gobert qui complimente l’ancien de Duke. À un moment, il faudra se faire une raison…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.