NBA – Patrick Beverley met la pression à un journaliste dans le vestiaire après Clippers/Lakers

0

Les Clippers ont commencé leur saison par une victoire en forme de message face aux Lakers. Et Patrick Beverley prévient déjà les médias US de rester honnêtes.

On le sait, les médias américains ont tendance à adorer les Lakers. Une admiration qui s’explique en partie par l’histoire de la franchise, par le fait que beaucoup de gros médias US ont des bureaux voire des sièges à Los Angeles, et par la mainmise des Lakers sur la ville en terme de basket depuis de nombreuses années.

Le paysage est cependant en train de changer en Californie, et le match de la nuit dernière en a été un bel exemple. Emmenés par leur recrue Kawhi Leonard, adoubé par Raja Bell comme le meilleur joueur du monde après le match, les Clipps se sont imposés 112-102 face aux Lakers au Staples Center.

Après la partie, Patrick Beverley n’a pas manqué de mettre un coup de pression au célèbre journaliste d’ESPN Max Kellerman dans le vestiaire. Une scène rapportée par Tomer Azarly de Clutch Points :

Patrick Beverley à Max Kellemeran d’ESPN’s First Take dans le vestiaire après Clippers vs Lakers : « Donnez aux fans la vérité honnête demain. Je veux pas voir de dunks des Lakers et ci et ça. Donnez leur la vérité honnête »

Lire aussi | Bientôt la fin du chômage pour JR Smith ?

L’émission matinale First Take d’ESPN est très populaire aux Etats-Unis, et nombreux sont ceux qui se tiennent informés des résultats et de l’actualité NBA à travers elle. Patrick Beverley a préféré prévenir : qu’importe les dunks des Lakers, les Clippers ont dominé leur adversaire, et c’est ça qui doit être présenté aux téléspectateurs.

Sur-motivé cette saison après avoir été snobé des All-Defensive Teams la saison dernière (il met des post-its sur son lit pour se le rappeler), Pat Bev est visiblement déjà chaud bouillant.

Quoiqu’en dise LeBron James, qui a réfuté l’idée que ce fait était un match « test », les Clippers ont d’ores et déjà envoyé un message hier. Privés de leur 2ème meilleur joueur en la personne de Paul George, les hommes de Doc Rivers ont su s’imposer face à l’escouade des Lakers au grand complet.

Il est évidemment trop tôt pour préjuger d’une quelconque tendance dans cette « Battle of LA », mais les Clipps ont bel et bien gagné le premier round, et Beverley veut que la nation entière sache clairement ça.

La guerre est lancée, et Patrick Beverley n’entend rien laisser au hasard. Les médias sont prévenus.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.