NBA – Un premier triple-double pour Russell Westbrook qui dépasse Magic

0

Les Rockets ont lancé leur saison cette nuit contre les Pelicans avec une première victoire. Les Texans peuvent remercier Russell Westbrook, auteur de son premier triple-double.

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour voir les Rockets décrocher leur premier succès de la saison. Une victoire 126-123 contre les Pelicans et voilà que les hommes de Mike D’Antoni lance leur saison. Mais autant le dire, ce fût difficile.

Face à une équipe de New Orleans accrocheuse, à l’image de Brandon Ingram et ses 35 points, il a fallu se battre. Mais l’homme du match n’est pas celui qu’on croit. Si James Harden déverrouille généralement ce genre de situation, le Barbu a galéré cette nuit avec 29 points, mais un 8/29 au tir, dont 2/18 à trois points.

Heureusement pour Houston, la donne a changé et l’équipe possède désormais un autre MVP dans ses rangs. Et lui a fait le boulot.

Car Russell Westbrook a sorti son premier triple-double avec les Rockets : 28 points (9/17 au tir), 10 rebonds et 13 passes. Une prestation bienvenue pour aider les siens à valider ce succès. Il en profite pour devenir le deuxième joueur avec le plus de triple-doubles dans l’histoire. Il en possède 139, contre 138 pour Magic Johnson. Un accomplissement validé par la légende :

Lire aussi | Derrick Rose enchaîne avec un nouveau carton !

Pour ceux qui sont fans des petits bouts d’histoire, voici les highlights de ce soir où Russell Westbrook s’est adjugé la deuxième place du prestigieux classement all-time :

Tout ça confirme en tout cas qu’il y a encore beaucoup de travail à Houston, et notamment pour Harden. Le Barbu continue d’enchaîner les mauvais pourcentages et peut-être que Mike D’Antoni va devoir s’expliquer avec lui. Les succès commenceront par une meilleur sélection au tir.

Mais quand le MVP 2018 connaît un coup de mou, voilà que l’autre MVP peut prendre le relais. C’est aussi pour ça que Westbrook est ici, et ça a fonctionné la nuit dernière.

Une victoire est une victoire, mais la manière est à revoir. Westbrook, lui, écrit un peu plus sa légende. Désormais, cap sur Oscar Robertson et ses 181 triple-doubles en carrière…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.