NBA – Joel Embiid en rajoute une couche sur Karl-Anthony Towns !

0

Après s’être battus sur les parquets, Karl-Anthony Towns et Joel Embiid ont porté le combat sur les réseaux sociaux. Ca envoie du lourd on vous prévient.

Entre Karl-Anthony Towns et Joel Embiid, c’est la guerre. Les deux pivots ne s’appréciaient pas avant leur match cette nuit, ce ne sera pas plus le cas après leur violente baston. Des coups échangés, des expulsions et… des mots échangés sur les réseaux sociaux.

On fait le point ensemble, car c’est un peu compliqué à suivre. Comme à son habitude, c’est Embiid qui a lancé les hostilités sur son compte Instagram :

Belle victoire d’équipe ! J’ai été élevé parmi les lions et un chat s’est jeté sur moi lmao. Sa mère m’a fait un doigt d’honneur… C’est SÉRIEUX.

C’est alors au tour de KAT de répondre avec un texte (il se moque des propos de Jojo), mais ainsi que des images d’Embiid lors de son élimination en playoffs lorsqu’il est en pleurs.

Lire aussi | Fracture de la main pour Steph Curry !

Mais l’histoire ne s’arrête encore pas là. Embiid a répondu en commentaire mais ce dernier ne serait plus visible. Il l’a donc publié sur Twitter et voilà ce qu’il dit :

Imagine parler après avoir pris 20 points dans une défaite. On déteste voir ça lmao. Vas-y utilise cette photo de moi qui s’emporte après une défaite au second tour des PLAYOFFS. Mais attend, tu n’as jamais été là-bas. Tu ne sais pas à quoi ça ressemble. Tu parles alors que tu viens de gagner trois matchs. Tu as été une s***** toute ta vie. C’est pour ça que tu étais traité comme ça par tu sais qui. Je ne vais pas parler business ici mais j’ai des infos sur toi. Ne te méprends pas, TU M’APPARTIENS.

Manifestement Embiid possède quelques dossiers croustillants sur KAT qu’il ne serait pas dérangé de mettre sur le net. La réponse donne le ton, mais l’on attend encore une réponse du pivot des Wolves.

Cette baston a pris une autre tournure grâce (ou à cause) des RS. Et dire que les deux ne se retrouveront pas avant mars.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.