NBA – Steve Kerr cible le gros problème des jeunes joueurs… et veut les mettre au foot

0

Observateur attentif du jeu, Steve Kerr déplore des manquements chez les jeunes joueurs actuels. Pour y remédier, il propose une solution : le foot.

Souvent moqué aux Etats-Unis pour les simulations qui y sont légion et par pure opposition culturelle, le foot s’est fait une place de choix au pays de l’Oncle Sam ces dernières années. Les exploits des équipes nationales, notamment la féminine, ainsi que l’arrivée de joueurs charismatiques comme Zlatan Ibrahimovic dans le championnat ont contribué à cet essor.

En NBA, beaucoup de joueurs suivent avec intérêt le sport le plus populaire du monde, à l’image de LeBron James, fan de Liverpool et actionnaire minoritaire des Reds. Joel Embiid, lui, est un grand fan du Real Madrid.

De son côté, Steve Kerr garde aussi un œil sur le foot. Egalement supporter de Liverpool, ce qui lui fait un point commun avec le King, l’octuple champion NBA décortique aussi tout ça avec l’œil du tacticien. Il croit en effet que le foot pourrait beaucoup aider dans le basket, comme il l’a expliqué à NBC Sports :

C’est tellement comme le basket. Les joueurs NBA qui ont joué au foot en étant petit sont de meilleurs passeurs. Steve Nash, incroyable. Toni Kukoc, pareil. Ils comprennent le concept du triangle, ils comprennent le concept de passer la balle et partir dans le dos du défenseur. Car c’est ça, le foot. Créer du décalage pour se donner une occasion de marquer.

Lire aussi | Bournemouth marque un but sur un système de basket

Kerr va ensuite plus loin en affirmant que s’il en avait le pouvoir, il ferait jouer tous les jeunes basketteurs au football afin d’éliminer ce qu’il voit comme étant leur plus grande faiblesse :

Si j’étais le grand manitou du basket américain et que je pouvais dire « Ok, c’est moi qui suis en charge du basket chez les jeunes aux Etats-Unis », je ferais jouer tous les jeunes basketteurs au foot, car il y a un effet immédiat. Le problème dans le basket aujourd’hui c’est que les jeunes joueurs veulent battre tout le monde en un-contre-un sur le dribble. Ils sont incroyablement doués pour dribbler, mais ils ne comprennent pas le jeu de passes et le mouvement. C’est ce que le foot leur apprendrait.

Difficile de contredire Kerr sur ce constat. Un simple coup d’œil aux mixtapes ou aux pickup games des jeunes top prospects du pays permet de constater que l’isolation et le un-contre-un priment sur le reste.

Le basket est pourtant un sport d’équipe, et le moyen le plus sûr de se faire une place dans des effectifs et atteindre le plus haut niveau est très souvent de développer son QI basket et les fondamentaux, notamment dans la passe et le placement. Le foot est-il la solution ? Pour Steve Kerr, oui.

Une opinion intéressante de la part du progressiste coach des Warriors, jamais le dernier pour expérimenter de nouvelles choses. De là à voir les jeunes basketteurs américains se tourner vers le foot, il y a de la marge…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.