Publicité

NBA – Vladimir Poutine responsable de la chute des Nets ? L’ancien GM l’affirme

NBA - Pour l'ancien GM des Nets, le mega-trade avec Boston a foiré à cause... de Vladimir Poutine

Vladimir Poutine responsable du foirage des Nets ? Pour Billy King, l’invasion de la Crimée décrétée par le président russe a joué un grand rôle dans cet échec cuisant. Retour sur cette déclaration étrange.

Publicité

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’un petit retour en arrière s’impose pour débuter cette histoire. Le 12 juillet 2013, Kevin Garnett, Paul Pierce et Jason Terry sont envoyés à Brooklyn dans un trade XXL en échange de nombreux joueurs et de 3 premiers tours de draft, faisant du même coup exploser la luxury tax des Nets (90 millions sur la saison 2013-14, un record). Le projet de la franchise est alors de faire un 5 composé des deux superstars avec Deron Williams, Joe Johnson et Brook Lopez à leurs côtés. L’idée est claire : aller challenger pour le titre, puis, une fois les fins de contrats venues, attirer Kevin Durant durant la free agency.

La première saison verra les espoirs de titre s’envoler avec une élimination en demi-finales face au Heat de LeBron James. Avec Paul Pierce signant aux Wizards à l’été 2014 et Kevin Garnett tradé aux Wolves en février 2015, le projet prendra fin avant même d’avoir pu aboutir sur quelque chose de solide. Un fail mémorable dont les Nets ont mis plusieurs années à se relever.

Publicité

De l’autre côté de l’océan Atlantique, la Crimée est toujours ukrainienne au moment du trade, mais sera secouée d’une grave crise avec des importantes manifestations qui mèneront à la proclamation de l’indépendance le 11 mars 2014. Vladimir Poutine et le gouvernement mis en place se mettront ensuite d’accord sur le rattachement de la région.

Deux événements aucunement liés à première vue… mais pas pour Billy King, GM des Nets à l’époque.

Publicité

Lire aussi | Quand Michael Jordan et Scottie Pippen lynchaient Kukoc

Dans une tentative de justification, il a proposé une déclaration très étrange au micro du podcast de Ricky Sanchez :

Ce qui a changé, c’est que la Russie a envahi l’Ukraine. Une fois qu’ils ont envahi l’Ukraine, Prokhorov a dit : « L’économie change, je ne veux pas payer autant de taxes »

Pour comprendre de quoi parle l’ex-GM, il faut comprendre qui est Mikhaïl Prokhorov. C’est un homme d’affaires russe qui est devenu propriétaire des Nets en 2009. Peu avare dans ses premières années, il n’hésitait pas à sortir le chéquier pour essayer d’aller chercher le titre, sans succès. Vous voyez le lien ? Continuons. A la suite de cet immense trade, les Nets sont dans le rouge niveau finances, avec, donc, une luxury tax record. Pas un problème… jusqu’à la crise en Crimée.

Publicité




Celle-ci va alors tout changer, du moins selon Billy King. Désireux de garder un maximum de fonds et ne pas tout se faire engloutir par le basket au vu du contexte économique périlleux dans son pays natal, Prokhorov va alors serrer la vis, choisissant de stopper le projet. Pas de tentative d’attirer KD, donc, puisque le Russe voit ses affaires menacées par la situation de la Crimée en Russie. Pour Billy King, l’échec de ce projet serait bel et bien dû au fameux conflit. Un raccourci peut-être un peu (beaucoup) rapide, surtout quand on sait que Pierce est parti à l’été 2014, et qu’il y a donc eu une saison entière pour tenter de remporter le Graal. La raison est peut-être plus simple qu’il n’y paraît, et tout simplement sportive.

En effet, quand les Nets ont acquis les deux légendes, Garnett avait 37 ans et Pierce 35 ans, un âge avancé pour des stars déjà déclinantes. Le niveau proposé par les deux ne sera pas suffisant pour aller loin en playoffs, et ne l’aurait pas été lors des années suivantes. Voilà une explication déjà plus plausible que l’influence de la Russie.

Publicité

Pour Billy King, l’échec des Nets et du trade XXL avec les Celtics est donc dû à la Crimée. Un raccourci saugrenu qui fait douter de la santé mentale de l’ex-GM.

Feed NBA 24/24