NBA – Coup dur… mais une opportunité à saisir pour Vincent Poirier !

0

Arrivé cet été en NBA, Vincent Poirier est très peu utilisé par les Celtics et vient d’être envoyé en G-League cet après-midi. Un coup dur qui pourrait être aussi une formidable opportunité pour le Français.

Publicité

La nuit dernière avait lieu un choc dans les hauteurs de l’Est entre le Heat et les Celtics, et ce sont les hommes d’Erik Spoelstra qui se sont inclinés 93-112 malgré les 37 points, 6 rebonds et 4 passes de Jimmy Butler. Pour les Celtics, Kemba Walker a mené la danse avec 28 points, 4 rebonds et 7 passes, tout comme Jaylen Brown avec 31 points et 4 rebonds, ajoutant au passage une célébration osée.

Côté frenchie, Vincent Poirier a eu le droit à 1 minute et 24 secondes, juste le temps de scorer 2 points. Très peu utilisé depuis le début de la saison, le pivot vient d’apprendre aujourd’hui qu’il était envoyé en G-League :

Nous avons assigné Vincent Poirier aux Maine Red Claws.

Le pivot est donc envoyé aux Maine Red Claws, l’équipe G-League des C’s, décision qui pourrait être vue comme un coup dur à première vue pour un joueur venu chercher du temps de jeu dans le rotation de Brad Stevens.

Lire aussi | Frank Vogel recadre Howard avec humour après son 3 points

Cependant, ce passage par la ligue affiliée possède aussi son lot d’avantages pour lui permettre de se relancer et prouver qu’il peut être utile, comme l’explique très bien Keith Smith :

Les Celtics ont assigné le pivot Vincent Poirier aux Maine Red Claws.

Avec Tacko Fall toujours out et Poirier qui joue très peu à Boston, c’est une bonne occasion pour lui d’avoir des minutes de jeu, d’autant que Maine joue à domicile ce soir.

Publicité

Tacko Fall effectivement toujours blessé, Poirier se voit offrir une chance d’avoir un gros de temps de jeu chez les Red Claws. Minutes qu’il pourra utiliser afin de montrer qu’il peut être utile aux Celtics, dans une saison qui pourrait être longue pour une franchise vite démunie dans la raquette. Très peu utilisé par Brad Stevens, avec seulement 7 matchs joués pour 1.3 point et 1.1 rebond en 4 minutes de jeu en moyenne, le Français faire ses stats à l’échelon inférieur et enfin enchaîner des minutes.

Pour l’instant, les Celtics n’ont pas besoin de lui avec un collectif léché et un début de saison réussi avec 15 victoires, pour 5 revers, et une 2ème place à l’Ouest. Cependant, la saison est longue et les ambitions de l’équipe hautes, et en réalisant plusieurs grosses performances en G-League, Vincent Poirier pourrait bien se rappeler aux bons souvenirs de son coach et ainsi avoir plus d’occasions de s’exprimer.

Vincent Poirier envoyé en G-League, coup dur ou opportunité ? Tout dépendra du pivot qui, en cas de grosse performance, ne passerait pas inaperçu et pourrait revenir frapper à la porte des Celtics avec encore davantage de certitudes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.