NBA – Du changement aux Pelicans en attendant Zion Williamson ?

0

On critique beaucoup les Knicks et leur jeu depuis le début de saison, pourtant des équipes comme les Pelicans ne font guère mieux. Au point de voir du changement dans les semaines à venir.

Les Pelicans inquiètent, et c’est peu dire. Alors que la franchise était vouée à un brillant avenir après le trade d’Anthony Davis, avec des tours de drafts et des jeunes joueurs, tout s’est effondré en l’espace de quelques semaines.

Zion Williamson s’est blessé et ne devrait pas revenir avant la fin du mois, et l’équipe s’est engluée dans les profondeurs de la conférence Ouest avec son bilan de 6-17. Pire encore, le visage affiché par la franchise est mauvais.

Il suffit de voir la rencontre face aux Mavericks pour se demander ce qui se passe en Louisiane. Pour rappel, les hommes d’Alvin Gentry ont perdu assez largement, 130-84.

Malgré un recrutement efficace cet été avec Derrick Favors ou JJ Redick, ou la présence d’un joueur confirmé comme Jrue Holiday, les Pels n’y arrivent pas. Et ne comptez pas sur Zion pour sauver tout ça.

Lire aussi | Des nouvelles concernant le retour de Kyrie Irving

Il est maintenant clair que l’intérieur ne changera pas complètement la donne. Qu’il soit présent ou non sur les parquets, New Orleans devrait afficher un visage beaucoup plus prometteur. On peut donc se demander : et si Gentry était en danger ? La question est plus que légitime, et The Athletic via Williams Guillory nous en dit plus :

De ce que je comprends – mais cela pourrait changer drastiquement après la pire défaite de l’histoire de la franchise – Gentry possède une bonne relation avec la propriétaire et David Griffin.

Le coach n’est donc pas en danger, du moins pas encore. Toujours selon la même source, un changement de coach ne serait pas si fou si la franchise continue ainsi. Il suffirait donc d’une ou deux défaites et Gentry pourrait rapidement devenir le second coach viré de la saison.

Tout ça pourrait avoir lieu avant même le retour de Zion. A moins que le front office n’en décide autrement. Mais si c’est le cas, pas sûr que l’ancien Blue Devils apprécie.

Alvin Gentry est donc prévenu : une réaction est rapidement attendue.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.