NBA – Pourquoi Giannis était très revanchard hier soir

Giannis Antokounmpo énérvé contre le Thunder
CBS Sports (DR)

La nuit dernière, les Bucks affrontaient les Grizzlies pour un match de saison régulière qui s’annonçait tout à fait banal au premier abord. Pour vous et nous, oui, mais pas pour Giannis. Le joueur des Bucks était très revanchard, on vous explique pourquoi.

Publicité

C’est avec un objectif bien précis en tête que Giannis Antetokounmpo s’est préparé au match entre ses Bucks et les Grizzlies la nuit dernière. Alors que pour la plupart des observateurs cette confrontation était un match de plus parmi les 82 joués durant la saison des deux équipes, c’était très différent pour le Greek Freak.

Lui était en quête d’une revanche personnelle. Pour comprendre, il faut revenir en arrière, durant la Coupe du Monde en septembre dernier. Alors que la Grèce de Giannis affrontait le Brésil pendant le premier tour, un « incident » est survenu durant la rencontre. Incident que le MVP 2018 n’a pas oublié.

Publicité

L’action en question était un contre de Bruno Caboclo, joueur des Grizzlies cette saison. Rappelez-vous, l’ailier brésilien avait contré une tentative de lay-up de Giannis Antetokounmpo. Si une telle action est plutôt courante durant un match de basket, le contexte ici était bien particulier. En effet, ce lay-up aurait pu permettre aux Grecs d’égaliser étant donné qu’ils étaient alors menés 78-76 à ce moment-là ! Grâce à cette action de Caboclo, les Brésiliens l’emporteront quelques secondes plus tard.

Le rendez-vous était donc fixé sur le sol américain, et Giannis avait marqué ce match sur son calendrier comme il l’expliquait récemment à Eric Nehm de The Athletic.

Oh que oui, j’ai marqué ce match. Quand on a perdu contre le Brésil, Papagiannis (ancien joueur des Kings, coéquipier de Giannis en sélection nationale, ndlr) m’a dit que Caboclo jouait pour Memphis.

Et je me suis dit « Ok, cool. Tu devrais regarder ce match ».

Publicité




Lire aussi | Giannis termine Robin Lopez façon « cobra » dans une scène virale

On ne sait pas si Papagiannis a effectivement regardé la rencontre, mais si c’est le cas, il n’a probablement pas été déçu. Son coéquipier a tenu parole et s’est vengé en écrasant Caboclo sur un dunk rageur. Bien évidemment, quelques mots provocateurs suivront (notamment un « on your f*cking head !« ) et Giannis écopera d’une faute technique.

Énorme compétiteur, l’ailier-fort des Bucks a donc sagement attendu près de trois mois pour avoir sa vengeance sur celui qui était le bourreau de la Grèce durant ce fameux match du 3 septembre dernier.

Publicité

Après la rencontre, Giannis revenait sur cette action. Il n’avait pas oublié ce match et tenait à ce que Caboclo le sache.

À chaque fois que je le vois, je me rappelle du match contre le Brésil. Si tu es un vrai compétiteur, ça te prend au plus profond de toi. Il le savait.

Il réagissait également avec humour à la faute technique sifflée à son encontre après sa réaction un peu trop poussée aux yeux des arbitres.

Ça me coute 2000 dollars et j’ai un enfant qui arrive ! Ça fait facile quatre mois de couches !

Publicité

Compétiteur absolu, Giannis a fait preuve une fois de plus de son incroyable détermination. Alors que beaucoup de joueurs seraient rapidement passés à autre chose, le Greek Freak a tranquillement patienté jusqu’à avoir sa vengeance. Un MVP dans l’âme.

Buzz En coulisses Giannis Antetokounmpo Milwaukee Bucks NBA 24/24

Toute l'actu NBA