Publicité

Eurocup – Milos Teodosic : Le retour du roi !

La parenthèse de deux saisons en NBA est belle et bien refermée. Le meneur serbe a fait son retour en Europe et son début de saison mérite déjà une récompense.

Publicité

En juillet dernier, l’annonce du retour de Milos Teodosic en Europe avait rallumé la flamme des fans de basket européen. Terminé la NBA où en deux saisons il a disputé 60 rencontres (8 points, 2.4 rebonds, 4 passes) sans avoir réellement sa chance aux Clippers. Ajoutons à ça des problèmes de blessures et voilà que le public de la grande ligue doutait des capacités du meneur pourtant reconnues en Europe.

Publicité

5 mois après, on a bien retrouvé tout le génie de l’ancien joueur du CSKA Moscou. Il n’a pas tardé à trouver un club, celui de son coach en sélection (Sasa Djordjevic) : la Virtus Bologne. Tenté par le projet du club italien, qui souhaite retrouver son lustre d’atan, Teodosic a accepté de disputer la deuxième coupe d’Europe cette saison.

Publicité

Lire aussi | Série de 10 victoires pour le Real en Euroleague !

Bien lui en a pris puisqu’il vient tout simplement d’être élu MVP de la saison régulière d’Eurocup. Dans une compétition qu’il n’avait plus disputé depuis 2007, il a proposé un basket tout en QI basket, peu étonnant venant de sa part. Jamais dans le 5 majeur, il est le sixième homme parfait pour une Virtus Bologne qui affiche un bilan de 8 victoires pour 2 défaites et disputera le Top 16. En 25 minutes de moyenne, il affiche des stats à 16.9 points (63.6% à 2 points, 40.6% à 3 points), 2.7 rebonds, 5.6 passes et 17.7 d’évaluation !

Publicité




Leader de son équipe à l’évaluation mais aussi aux points, il n’a pas mis longtemps avant de prendre ses marques en Italie. On le retrouve aussi à la huitième place du classement des meilleures évaluation de la compétition, troisième meilleur marqueur et dans le top 10 à la passe. Jamais sous les 10 d’évaluation, son match référence est celui contre Monaco. Dans la victoire de Bologne (77-75), Teodosic montre ce qu’est un vrai patron avec 24 points, 3 rebonds, 7 passes, 27 d’évaluation et le tir de la gagne.

Publicité

La Virtus Bologne est ambitieuse. Ça tombe bien, elle a à sa tête l’un des meilleurs chefs d’orchestre du continent. MVP MVP MVP ! Oui ça lui colle bien à la peau.

En direct : toute l'actu NBA