Publicité

NBA – Frank Ntilikina réagit à sa relégation sur le banc

Frank Ntilikina réagit mise sur le banc
The Athletic

Elfrid Payton a pris la place de Frank Ntilikina dans le 5 majeur des Knicks suite à de bonnes performances, rétrogradant le Français sur le banc. Pas un problème pour Frankie Smokes, en public du moins.

Publicité

La nuit dernière, les Knicks recevaient des Wizards décimés et se sont inclinés 121 à 115 au Madison Square Garden. Julius Randle, malgré 35 points (11/21), a dû céder sous les coups de Bradley Beal avec 30 points (13/38) et Troy Brown Jr. avec 26 unités (9/15).

Frank Ntilikina a lui compilé 5 points (2/4), 1 rebond et 3 passes en 10 petites minutes de jeu. Récemment relégué sur le banc suite au retour de Elfrid Payton, le jeune meneur doit composer avec un temps de jeu réduit.

Publicité

Il a d’ailleurs évoqué cette situation auprès de Marc Berman du New York Post :

[Payton] joue très bien au basket-ball. Cela semble facile pour lui, de voir le jeu, de mettre les gars à l’aise. C’est un excellent coéquipier dont je peux apprendre beaucoup.

L’ajustement ? Je vous le dis à chaque fois, peu importe si je commence ou non. Je dois juste être prêt quand l’entraîneur m’appelle, aller sur le terrain et faire tout ce que je peux pour aider l’équipe.

Publicité

Lire aussi | Les Knicks battus par un joueur refoulé à l’entrée de la salle

Toujours exemplaire, le Français ne semble pas abattu par cette décision et garde la tête haute afin de profiter de chaque minute de jeu pour prouver ce qu’il vaut. Avec la prise en main de l’équipe par Mike Miller et le retour d’Elfrid Payton, les cartes sont redistribuées et c’est l’ancien de la SIG qui en pâtit malgré des progrès.

Seulement voilà, le Français se montre souvent trop irrégulier, et pour les Knicks, une solution comme Payton à la mène paraît plus fiable en attaque. Pas de quoi faire couler Frankie Smokes pour autant, comme il l’a confirmé avant le match contre les Wizards :

Publicité




Je suis à l’aise. C’est juste un changement de rôle. Quand je suis sur le terrain, je sais que c’est mon travail. Je dois faire mon travail et apporter tout ce que je peux à l’équipe.’

Même si c’est un coup dur, le jeune joueur ne change pas sa mentalité et au contraire, désire apprendre de son « concurrent ». Cet état d’esprit a d’ailleurs bien évolué cette saison et Frank a montré des progrès sous David Fizdale, qui a retrouvé un job depuis son licenciement, puis Mike Miller. Difficile néanmoins de progresser dans le marasme des Knicks et avec un temps de jeu qui varie énormément.

C’est donc au jeune meneur de prouver qu’il a sa place en NBA en corrigeant son irrégularité et en aidant la franchise à apporter du baume au cœur des fans. Tournant à 5.8 points, 2 rebonds et 2.9 passes de moyenne, il doit désormais prouver qu’il peut surnager dans le marasme de NY qui squatte les bas fonds de l’Est avec un bilan de 7 victoires pour 24 défaites.

Publicité

Frank Ntilikina n’est pas abattu par la perte de sa place de titulaire. Déterminé à réussir, il reste concentré sur son jeu et sur ce qu’il peut apporter aux Knicks.

Feed NBA 24/24