Publicité

NBA – Le très étonnant adversaire qui faisait peur à Shaquille O’Neal

Kobe shaq embrouille
(DR)

Véritable colosse et terreur des parquets, Shaquille O’Neal aime à répéter qu’il n’avait peur de personne. Pourtant, début 2020, il a admis l’étonnante identité de celui qui le tourmentait.

Publicité

Tourmenté par un adversaire Shaquille O’Neal ? Vraiment ? Et bien oui. Non, on ne parle pas d’un intérieur de légende comme Hakeem Olajuwon, ni même d’une terreur des raquettes comme Dennis Rodman ou Ben Wallace. Et encore moins d’un extérieur à la Dwyane Wade ou Kobe Bryant.

Non, celui dont on vous parle, c’est Bryant Reeves, aka « Big Country », aka l’homme sur la photo ci-dessous.

(crédit : DR)

Publicité

Pour ceux qui ne connaîtraient pas le joueur, soyons clairs : l’homme n’était pas un peintre. Après un cursus de 4 ans à Oklahoma State, le volumineux « Big Country » (2m13, 125 kilos) est sélectionné en 6ème position de la draft 1995, chez les Vancouver Grizzlies. En 1997-98, il signe la meilleure saison de sa carrière avec 16 points et 8 rebonds de moyenne.

Rongé par les blessures et son incapacité à rester en bonne forme physique, notamment au travers d’une très grosse prise de poids, Reeves raccroche les sneakers à l’été 2001, après 6 saisons seulement en NBA.

Lire aussi | La grosse erreur de Shaq après avoir battu Michael Jordan

Publicité

Malgré ces années honorables dans la grande ligue, nous ne vous mentirons pas en écrivant que Bryant Reeves n’est pas exactement Bill Russell ou Kareem Abdul-Jabbar. Pourtant, il a marqué le Shaq, qui le craignait. Invité d’Open Court, le Big Cactus raconte :

C’est Big Country que je détestais le plus affronter. Les extérieurs qui défendent peu disent toujours aux grands de sortir. Big Country était à 4-5 mètres du panier, et je devais faire la rotation. Il avait le jump shot le plus horrible de l’histoire. Il tirait, et ça tombait toujours dedans. A la mi-temps je regardais les stats, j’avais 15 points et Big Country en avait mis 26.

Publicité




Incroyable, mais bien vrai. Pour ceux qui sont encore sceptiques après les explications du quadruple champion NBA, voici une petite mixtape de Bryant Reeves :

Publicité

Malgré une carrière raccourcie et tombée dans l’oubli depuis, Bryant « Big Country » Greeves peut s’endormir le soir en se disant qu’il donnait de grosses sueurs à Shaquille O’Neal. Et ça, c’est pas rien.

NBA 24/24 Shaquille O'Neal

En direct : toute l'actu NBA