NBA – Le Top 10 des joueurs à surveiller avant la deadline

Marcus Morris à l'échauffement
HoopsHype (DR)

Dans un peu plus d’un mois, le 6 février à 21h précisément, la période des transferts prendra fin. Ce qui veut dire que les franchises les susceptibles de réaliser des trades vont s’activer durant les prochaines semaines. On fait le point sur les 10 joueurs à surveiller d’ici la deadline.

Publicité

Marcus Morris – New York Knicks

L’ailier des Knicks réalise sa meilleure saison en carrière. Cependant, l’heure est à la jeunesse à New York et son avenir ne semble pas s’inscrire dans la ville qui ne dort jamais. Les dirigeants de la franchise pourraient donc profiter de sa bonne valeur pour le transférer. Nul doute que bien des équipes se montreront intéressées par ses services, lui qui apporte 18.3 points de moyenne à 45.2% de réussite derrière l’arc.

Danilo Gallinari – Oklahoma City Thunder

Malgré un rôle important au sein d’une équipe du Thunder qui en surprend plus d’un, le joueur italien est un des nombreux vétérans susceptibles de quitter le club durant les prochaines semaines. Auteur d’une saison solide, il va intéresser des équipes en recherche de scoring sur les deux postes d’ailier.

Bogdan Bogdanovic – Sacramento Kings

S’il n’est pas prolongé par son club, le sniper sera transféré. Et après les prolongations onéreuses de Buddy Hield et Harrison Barnes, l’incertitude plane. S’il venait à partir, il y aura du monde au balcon. La combinaison de playmaking et de scoring qui compose le jeu du Serbe est recherchée par beaucoup d’équipes.

Publicité

Andre Iguodala – Memphis Grizzlies

Sous contrat avec les Grizzlies, Iggy n’a pourtant pas joué la moindre seconde cette saison. Son départ passera forcément par un transfert et selon les insiders, trois franchises sont à surveiller de près. À 36 ans, il peut encore se montrer très précieux, notamment en playoffs. L’expérience et la défense, ça n’a pas de prix.

DeWayne Dedmon – Sacramento Kings

Le pivot va partir. Il l’a fait publiquement savoir, ce qui lui a valu une amende de la part de la ligue. Plus du tout utilisé par son coach (regrettable au vu de son contrat de 40 millions de dollars sur 3 ans signé cet été), qui lui préfère l’énergique Richaun Holmes, Dedmon pourrait dépanner des équipes en recherche d’adresse extérieure.

Publicité

Lire aussi | La priorité des Lakers avant la deadline
Jae Crowder – Memphis Grizzlies

À la différence de Iguodala, Jae Crowder a lui accepté de jouer sous le maillot des Grizzlies. Mais pour combien de temps ? L’ailier pourrait effectivement rapidement quitter le Tennessee, les Grizzlies étant concentrés sur le développement de leurs jeunes pouces. Son profil de 3-and-D va sans aucun doute attirer l’oeil de certains prétendants au titre.

Thaddeus Young – Chicago Bulls

Pas forcément ravi de son sort dans la rotation des Bulls, Young devrait probablement quitter Chicago. Malheureusement, sa valeur n’est plus aussi élevée que ces dernières saisons, la faute à un temps de jeu et une productivité en chute libre. Mais nul doute qu’il fera le bonheur d’une équipe cherchant à se renforcer pour les playoffs. Comme les Clippers par exemple.

Publicité

Goran Dragic – Miami Heat

Le meneur du Heat pourrait effectivement quitter le club, qu’il a rejoint en 2014. Plusieurs raisons à cela. D’abord, il est dans sa dernière année de contrat. Les dirigeants pourraient essayer de s’en séparer plutôt que de courir le risque de le laisser partir l’été prochain, sans rien en retour. Deuxièmement, car le Heat est à l’affût d’un transfert. Et dans tous les cas, il serait inclus. Du scoring, du scoring et encore du scoring. Voilà ce que le Slovène apporterait à une grosse écurie qui vise à étoffer son effectif dans l’optique des playoffs.

Jeff Teague – Minnesota Timberwolves

Les Wolves veulent D’Angelo Russell et boudent Jeff Teague. Concrètement, voilà comment on résumerait la situation de cette franchise à l’approche de la trade deadline. On ignore si l’actuel meneur des Warriors prendra cette direction, mais on pense fortement que Teague quittera le club. Un meneur d’expérience, solide sur pick-and-roll, au contrat expirant. Une cible idéale pour un club du haut de tableau en recherche de renfort sur les lignes arrières.

Publicité

Kevin Love – Cleveland Cavaliers

C’est le gros dossier de cette liste, et on termine avec lui. La volonté d’aller voir ailleurs de l’intérieur est désormais connue de tous. Arrivé en 2014, Love a connu des belles années dans l’Ohio. Mais désormais, alors que la franchise est en reconstruction, l’intérieur a d’autres objectifs collectifs. Il veut viser les playoffs. Les Cavs sont eux aussi prêts à passer à autre chose, reste donc désormais à trouver un point de chute. Gêné par des pépins physiques ces derniers mois, il est de retour à un bon niveau. Son adresse extérieure et sa présence au rebond seront des qualités ô combien appréciées par sa prochaine équipe, qui visera haut, on l’espère pour lui. Une issue prochaine semble d’ailleurs se dessiner.

Voilà donc pour cette petite liste de joueurs à surveiller. Tous ne vont pas nécessairement être transférés, mais des rumeurs vont sans aucun doute les entourer. Réponse durant les prochaines semaines.

Les dernières actualités