NBA – Gregg Popovich reconnait une erreur sur un joueur de Team USA

0

Avec une triste 7ème place, la dernière coupe du monde ne fut pas une grande réussite pour les USA. Quelques mois plus tard, Gregg Popovich reconnait d’ailleurs une erreur. Une fois n’est pas coutume.

Publicité

Retour en arrière, plus précisément entre fin août et début septembre, pour la coupe du monde de basket qui se déroulait en Chine. Avant le début des hostilités, les USA font partie des grands favoris puisque, malgré l’absence de superstars, l’effectif comporte des joueurs comme Kemba Walker, Jayson Tatum ou encore Donovan Mitchell.

La compétition fut finalement un échec pour Gregg Popovich et ses hommes, avec une 7ème place obtenue après des défaites face à la France en quart puis la Serbie lors des matchs de classement, malgré une victoire au goût amer contre la Pologne pour finir.

Un coup d’arrêt retentissant pour une équipe habituée à écraser ses adversaires. Les critiques n’ont donc pas manqué de pleuvoir et, après quelques mois, certains choix du coach légendaire sont questionnés, notamment celui de privilégier Mason Plumlee, Brook Lopez et Myles Turner à Bam Adebayo, qui excelle depuis.

Interrogé sur cette sortie de Team USA par le Miami Herald, le jeune joueur, auteur de performances monstres cette saison, s’était montré plutôt clair :

Il [Pop] m’a dit que je n’étais pas prêt. Tout le monde a son opinion, alors je suppose que c’était son opinion : que je n’étais pas prêt.

Lire aussi | Sekou Doumbouya rejoint le seul Kobe Bryant dans l’histoire

Quelques temps après le candidat au MIP, c’est Pop lui-même qui en est venu à faire un mea-culpa auprès de Tim Reynolds :

D’après ce que je vois, c’est un joueur différent maintenant de celui qui a fait les essais. Il n’a pas montré ce qu’il peut vraiment faire. Je pense que c’était peut-être en raison des gars qu’il fréquentait. Il était dans un environnement différent. Il a probablement plus délégué qu’il n’en avait besoin. Peut-être qu’il était un peu incertain de lui-même, ce genre de choses. Si ce même essai avait lieu aujourd’hui, il verrait les choses différemment.

Maintenant que vous le voyez pendant la saison, je me suis arraché les cheveux plusieurs fois. Ce n’est pas le gars qu’on a vu pendant l’essai. Peut-être que c’était ma faute. Peut-être que j’aurais dû le faire différemment pour que ses compétences puissent se manifester.

Publicité

Vous l’avez bien compris, le coach légendaire reconnaît ici son erreur et admet qu’il aurait peut-être dû employer d’autres méthodes avec Adebayo. En raison de ses performances actuelles, on peut se demander ce qui a fait que Bam n’a pas convaincu Pop.

Néanmoins, il est facile de tirer sur l’ambulance quelques mois plus tard et, rien ne dit que sa présence aurait changé l’issue du tournoi. Qu’il se rassure, en raison de sa saison monstre, il recevra sans doute une petite invitation pour le camp d’entraînement des JO de Tokyo. De là faire le voyage avec les superstars ? Ça parait plus compliqué, mais qui sait.

Mea culpa de Pop sur le cas Bam Adebayo. C’est assez rare, et c’est respectable.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.