NBA – Le piège dangereux que Giannis apprend à éviter

0

Impossible à défendre tant il est dominant offensivement, Giannis Antetokounmpo est une casse-tête pour les défenses adverses. Mais il y a une chose en particulier qu’il n’apprécie pas forcément : les tentatives de passage en force de ses adversaires.

Publicité

Aussi dominant et intrépide soit-il quand il attaque le panier, Giannis Antetokounmpo est inquiété par une manie assez récurrente chez ses adversaires : les passages en force. Enfin, plutôt les tentatives de passage en force que ses adversaires essayent d’attirer en leur faveur.

Eric Nehm, de The Athletic, s’est attardé dans un très bon papier sur la rencontre face aux Celtics la nuit dernière. Les amateurs de flop ne manquent pas dans cette équipe, et le Greek Freak s’est retrouvé à plusieurs reprises dans des situations à son désavantage, en plus d’être potentiellement dangereuses sur le plan physique.

Il s’attarde notamment sur une action dans le money-time, lorsque Giannis drive vers le panier et percute Marcus Smart, le seigneur du flop, qui tentait de provoquer la faute offensive. Le joueur des Celtics fait faute, il glisse sur le sol et se retrouve juste en-dessous du numéro 34 des Bucks quand celui-ci inscrit son and-one. Aucun blessure à déplorer fort heureusement, mais le Greek Freak n’apprécie pas trop cette manie, dangereuse pour les chevilles.

J’ai regardé beaucoup d’actions, des clips de notre match, mais j’ai vu beaucoup d’actions où des gars essaient de prendre des charges, et tombent avant même le contact. Et c’est vraiment dangereux car je peux me tordre la cheville, surtout quand je tente un spin.

Lire aussi | « Giannis Antetokounmpo serait un fit parfait pour eux »

Autre exemple durant le quatrième quart-temps. Le MVP en titre drive dans l’axe, mais il voit Semi Ojeleye au niveau de la ligne des lancers-francs. Il ralentit donc sa vitesse pour ne pas lui foncer dessus et commence à préparer son spin… Sauf que le Celtic a lui déjà commencé à tomber avant même le contact (contact qui n’a pas eu lieu puisque Giannis s’applique bien à placer un reverse), et l’arbitre Zach Zarba tombe dans le panneau. Résultat, faute personnelle sifflée à Giannis.

J’ai essayé de faire un spin et il était au sol. J’ai trébuché, mais Zach l’a vu différemment de son angle et il a sifflé un faute offensive. On contrôle ce qu’on peut contrôler et on vit avec le reste.

Avec le temps, il commence à y être habitué et s’applique à éviter ce piège qui pourrait lui couter une cheville.

C’est compliqué parce que avec la manière dont la NBA est construite aujourd’hui, il n’y a plus de contact, on vous demande presque d’être faible.

Publicité

Mais je ne peux pas me préoccuper de savoir si oui ou non je vais être blessé. Je pense que je réussis plutôt bien à éviter les situations qui peuvent être dangereuses pour moi. Quand un joueur prend une charge, il faut atterrir au bon endroit pour ne pas se blesser à une cheville, pour ne pas retomber sur un mauvais appui et se blesser au genou ou je ne sais quoi d’autre.

Pour le coach des Bucks, Mike Budenholzer, c’est un problème important.

Je pense que c’est un sujet important. Si et quand les joueurs tombent avant un contact, et qu’il y a des jambes qui traînent qui pourraient mettre Giannis en danger, je pense que c’est compliqué. Giannis est toujours en mode attaque, et si des gars tombent juste en-dessous de son point d’appui alors qu’il n’y a pas de contact, c’est dangereux.

Malgré ce « danger » qui l’entoure dès qu’il a drivé au panier la nuit dernière, Giannis n’a eu aucun mal à récupérer les fautes : 20 lancers-francs tirés durant la rencontre. Il est impossible à stopper, tout simplement.

Le flop, ce n’est pas la tasse de thé de Giannis. Le joueur des Bucks commence à être agacé par les habitudes un brin dangereuses de certains de ses adversaires, dont Marcus Smart la nuit dernière. Espérons simplement qu’il ne se blessera pas gravement à cause de ça.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.