NBA – Trae Young cash après avoir été snobé de la liste de Team USA

0

Absent de la liste des 44 finalistes de Team USA pour les Jeux Olympiques, Trae Young n’a dans un premier temps pas caché sa déception, avant de se montrer beau joueur.

Publicité

On pouvait s’en douter depuis les derniers mondiaux, et c’est désormais officiel : Team USA ne se rendra pas aux Jeux Olympiques pour plaisanter. Ridiculisés lors de la dernière compétition internationale avec une septième place finale, derrière des nations comme l’Argentine ou la République Tchèque, les hommes de Gregg Popovich comptent bien regagner leur titre de meilleure équipe du monde.

Stephen Curry, Anthony Davis, Kevin Durant, James Harden, LeBron James, Kawhi Leonard… Ils font tous partie de la liste des 44 finalistes dévoilée hier par la fédération américaine. Un groupe bien plus qualitatif que celui présent en Chine pour le dernier Mondial, et duquel il sera difficile pour Pop’ et ses adjoints de retirer 32 noms pour établir l’effectif final.

L’un des grands absents de cette sélection élargie n’est autre que Trae Young. Malgré son jeune âge, le meneur des Hawks réalise une saison des plus abouties d’un point de vue individuel. Il présente en effet des moyennes de 29.7 points, 9.1 passes et 4.7 rebonds, à 44.4% au tir et 37.3% à trois points. Celles-ci lui ont notamment permis d’être nommé All-Star.

Malgré cet exercice de grande qualité et des records qui se succèdent face aux plus grands noms de la ligue, l’ancien de la fac d’Oklahoma s’est donc vu snobé au profit d’autres meneurs tels que Mike Conley, Kyle Lowry ou encore Kemba Walker. Si la saison de ces derniers apparait moins impressionnante que celle de la star d’Atlanta individuellement parlant, ils peuvent malgré tout mettre en avant leur expérience au sein de Team USA.

Lire aussi | Quels sont les grands oubliés de la liste de Team USA ?

Appelé à réagir à cette non-sélection, Trae Young a reconnu sa frustration dans les colonnes du Atlanta Journal-Constitution .

Je mentirais si je disais que je n’ai pas été blessé quand j’ai vu ça. J’aurais évidemment souhaité faire partie de cette équipe.

Une déception somme toute logique lorsque l’on connait le tempérament insubmersible du joueur de 21 ans, qui ne considère pas son jeune âge comme une excuse recevable.

Publicité

Cependant, quelques minutes seulement après la publication de ses propos, Ice Trae a quand même tenu à féliciter les heureux élus sur ses propres réseaux sociaux.

https://twitter.com/TheTraeYoung/status/1226923230138707970?fbclid=IwAR3S83kVLcSbh-ioYdQ_vUjCsrcCZwVzIulxARH4ZEaasEOKVhDG30qIzfM

Félicitations à ces 44 joueurs, et aux 12 qui feront partie du roster final…

Malgré son amertume largement compréhensible, Trae Young n’en reste pas moins respectueux envers les 44 finalistes. Il aura l’occasion d’en féliciter une bonne partie de vive voix dans la nuit de dimanche à lundi, à l’occasion du All-Star Game.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.