NBA – Bradley Beal recadre sévèrement Charles Barkley

0

Personnalité forte du paysage audiovisuel américain, Charles Barkley n’est pas du genre à garder sa langue dans sa poche. Ses moqueries dérangent parfois, et sur ce coup, Bradley Beal n’a pas manqué de lui signifier avec véhémence.

Publicité

Charles Barkley est un homme aussi talentueux derrière le micro qu’il l’était sur les parquets durant ses 16 saisons passées dans la ligue. Drôle, irrévérencieux, « Chuck » est un personnage incontournable de l’équipe d’Inside the NBA sur la chaine TNT.

Puisqu’il ne regarde pas tous les matchs et ne suit pas assidument chaque équipe (il l’a avoué à plusieurs reprises et est la star du jeu « Pour quelle équipe joue ce joueur ? »), Barkley se doit d’être le roi de la punchline pour rester dans les esprits.

Régulièrement, le MVP 1993 part donc dans des tirades alambiquées pour s’exprimer avec légèreté sur certains sujets d’actualité. Son buzz le plus récent ? Un discours au vitriol pour les joueurs qui se plaignent de ne pas être sélectionnés au All-Star Game.

Forcément, Bradley Beal s’est senti visé. Avec 29.1 points, 6.2 passes et 4.4 rebonds de moyenne cette saison, l’arrière des Wizards a été « snobé » en raison du bilan catastrophique de son équipe. Mais d’après lui, le nombre de victoires de son équipe ne devrait pas entrer en compte, et il l’a fait savoir à Charles Barkley à l’aide d’un tacle bien appuyé.

Lire aussi | Le concours de dunk improvisé de Zion Williamson et Ja Morant

Pourtant tu as été All-Star sans faire les play… Bref, oublions lol

Publicité

Bradley Beal a fait ses recherches avant de répondre à son ainé. En effet, au cours de sa carrière, deux sélections au All-Star Game ne se sont pas concrétisées par une participation aux playoffs pour Charles Barkley, en 1987/88 et en 1991/92.

La star des Wizards à raison de s’exprimer, car l’équipe de la capitale est en « bonne » voie pour gagner autant de matchs que les équipes de Chuck sur les années évoquées (36 victoires en 87/88, 35 en 91/92)…

All-Star à déjà deux reprises, il ne fait aucun doute que Bradley Beal retrouvera un jour le match des étoiles. Même s’il vient de prouver que l’inverse était possible, le meilleur moyen de ne pas être snobé reste de gagner des matchs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.