NBA – Le facteur X des dix plus gros prétendants au titre

0

Pas forcément attendu pas les observateurs pour avoir un réel impact sur les performances de son équipe, le facteur X constitue une variable on ne peut plus importante en playoffs. Alors que les choses sérieuses approchent, on vous propose, via un format de Bleacher Report, un nom pour chacune des dix meilleures franchises de la ligue, pouvant potentiellement contribuer à les emmener vers le titre.

Publicité

Milwaukee Bucks : Donte DiVincenzo

Les prétendants à ce titre ne manquent pas du côté du Wisconsin. Giannis Antetokounmpo et Khris Middleton ôtés de la conversation, Eric Bledsoe, Brook Lopez ou encore Patrick Connaughton pourraient faire figure de facteurs X durant les phases finales. Donte DiVincenzo peut cependant exceller dans son rôle d’energizer, couplé à son adresse de loin.

Los Angeles Lakers : Kyle Kuzma

Si LeBron James et Anthony Davis font bien évidemment office de leaders chez les Lakers, les role players de qualité sont pléthore. Dans une saison plus compliquée individuellement pour lui, Kyle Kuzma endosserait cependant parfaitement le rôle de facteur X. Il a prouvé durant ses deux premières saisons qu’il pouvait avoir un réel impact au scoring, et pourrait aussi changer la donne s’il se mettait au niveau de ses coéquipiers en défense.

Toronto Raptors : Marc Gasol

Recruté en cours de saison lors du dernier exercice, Marc Gasol avait bien su endosser le costume que les dirigeants de Toronto souhaitaient le voir prendre. Si Kawhi Leonard a depuis quitté les Raptors, son apport s’est rapidement vu compensé par l’explosion de Pascal Siakam. Dès lors, il pourrait de nouveau apparaître comme un facteur X dans les prochaines semaines.

Boston Celtics : Gordon Hayward

Là-encore, le collectif ultra-dense en terme de talent des Celtics rend la tâche de sélectionner un nom difficile. Si l’on retire Jayson Tatum et Kemba Walker des débats, Jaylen Brown et Gordon Hayward constituent les candidats les plus sérieux au titre honorifique de facteur X. L’ancien du Jazz, par sa capacité à créer son propre shoot et son caractère clutch, semble remporter les suffrages.

Denver Nuggets : Michael Porter Jr.

Annoncé comme une future superstar de la ligue à sa sortie du lycée, Michael Porter Jr. a vu sa progression freinée par une grave blessure au dos. Deux ans plus tard, il est pour l’instant cantonné à un rôle d’impact player en sortie de banc chez les Nuggets. Les playoffs pourraient lui permettre de définitivement montrer aux yeux du monde l’ampleur de son talent.

Lire aussi | 10 stars plus jeunes dont LeBron dépasse le temps de jeu cette saison

Los Angeles Clippers : Marcus Morris

Tout le monde s’attend à voir Kawhi Leonard et Paul George mener le cinq des Clippers, tandis que Lou Williams et Montrezl Harrell se placeraient comme leaders du banc. Dans ce contexte, on ne peut pas réellement présager l’impact que pourra avoir Marcus Morris sur les résultats de l’équipe au vu de son faible temps de jeu jusqu’alors sous ses nouvelles couleurs. L’ancien des Wizards a en tout cas tout ce qu’il faut en magasin pour influencer les résultats de sa nouvelle franchise.

Houston Rockets : P.J. Tucker

Depuis le trade de Clint Capela à Atlanta, les Rockets évoluent avec un cinq majeur XXS, où P.J. Tucker occupe le poste de pivot. Si l’expérience se révèle mitigée jusqu’ici, le véritable révélateur quant à cette stratégie inédite se trouvera en playoffs. L’intérieur aura alors la charge de devoir stopper des 5 stars comme Nikola Jokic, Anthony Davis ou Rudy Gobert.

Miami Heat : Jae Crowder

Andre Iguodala, récemment arrivé dans l’effectif floridien en provenance des Grizzlies, possède le profil type du facteur X. Cependant, ses Finales 2015 où il avait déjà démontré sa valeur atténueraient l’effet de surprise s’il retrouvait un tel niveau. Lui aussi transféré depuis Memphis, Joe Crowder pourrait grâce à ses qualités défensives et sa capacité à répéter les bonnes sorties à 3 points jouer un rôle inattendu dans la fin de saison du Heat.

Publicité

Utah Jazz : Jordan Clarkson

La défense, secteur du jeu si important une fois les playoffs débutés, ne fait pas partie des inquiétudes dans l’Utah. Le Jazz présentait plutôt des lacunes au scoring, malgré la présence d’attaquants nés comme Donovan Mitchell et Bojan Bogdanovic. Arrivé dans l’effectif pour pallier ce problème, Jordan Clarkson réussit ses premières semaines dans son rôle de scorer en sortie de banc, et pourrait mener la rotation de Quin Snyder, jugée moins qualitative que celui d’autres équipes.

Philadelphia 76ers : Al Horford

Si cette liste avait été réalisée l’été dernier, il n’aurait certainement même pas fait partie des prétendants au titre de facteur X. Pourtant, la première saison d’Al Horford aux Sixers est loin d’être un conte de feu. Poussé sur le banc ces dernières semaines par Brett Brown, il pourrait endosser un rôle inédit pour lui en playoffs en compensant avec efficacité les sorties de Joel Embiid et en profitant des rotations adverses plus faibles pour avoir un réel impact.

Liste subjective, les noms qui s’y trouvent devront cependant forcément répondre au challenge qui se présente, à savoir tirer leur épingle de jeu en playoffs pour contribuer à amener leur équipe vers le trophée Larry O’Brien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.