NBA – La qualité de James Harden qui sidère RJ Barrett

0

Drafté l’été dernier par les Knicks, R.J. Barrett apprend chaque soir en observant les plus grandes superstars de la NBA. Le rookie a révélé être particulièrement admiratif de l’une des armes offensives favorites de James Harden.

Publicité

Hormis les rares cas de joueurs capables d’avoir une très gros impact dès leurs premiers pas dans la ligue, la première saison en NBA est principalement placée sous le signe de l’apprentissage pour les rookies. R.J. Barrett, choisi en 3e position par les Knicks lors de la dernière draft, ne fait pas exception.

Mis sous le feu des projecteurs depuis ses années de lycéens, le Canadien avait également effectué une très belle saison en NCAA, sous les couleurs de Duke. Ses moyennes de 22.6 points, 7.6 rebonds et 4.3 passes avaient conquis le front office new-yorkais, qui voyait en lui le potentiel d’un futur franchise player.

Pour l’heure, l’ancien de la prestigieuse Montverde Academy réalise des débuts plutôt discrets dans l’immense marché qu’est celui des Knicks. Plongé dans le marasme collectif de sa nouvelle équipe, Barrett montre cependant déjà quelques bribes de son talent, avec des statistiques de 13.7 points, 5.1 rebonds et 2.4 passes.

Semblant aujourd’hui hors course pour le titre de Rookie de l’Année, il profite de cet exercice sans réel enjeu individuel et collectif pour développer sa panoplie de basketteur. Pour cela, il peut notamment s’inspirer des glorieux adversaires qu’il affronte chaque soir.

Lire aussi | Giannis répond aux attaques de James Harden sur sa puissance physique

Objet d’un long entretien de Mike Vorkunov pour The Athletic, le « Maple Mamba » s’est montré très admiratif du jeu de l’un de ses récents adversaires directs : James Harden. Se servant lui aussi majoritairement de sa main gauche pour manier le ballon, The Beard s’appuie régulièrement sur l’un de ses talents que Barrett a tenu à saluer.

« J’aime la manière avec laquelle il drive vers le panier et obtient la faute. C’est fou. Il est tellement bon dans cet exercice. S’il voit une main là-dedans… Pfff, à chaque fois. Il m’a eu une fois là-dessus aujourd’hui (lundi, ndlr). »

Publicité

Harden s’est en effet établi comme un spécialiste des fautes provoquées ces dernières années. Grâce à son intelligence de jeu ainsi que ses changements de rythme dans la peinture, il parvient régulièrement à piéger son défenseur et finir son action sur la ligne des lancers francs. Il est logiquement de nouveau le joueur qui inscrit et tente le plus de lancers en moyenne cette saison, avec respectivement 10.2 et 11.8 unités.

L’ancien MVP des Rockets a pu afficher toutes ses qualités dans la défense poreuse de New-York dans la nuit de lundi à mardi, en compilant 37 points (5/9 aux lancers), 9 passes et 6 rebonds dans le triomphe des siens (123-112). Barrett s’est lui aussi montré à l’aise au Toyota Center, terminant meilleur marqueur de son équipe avec 21 points, et y ajoutant 6 rebonds et 3 passes.

Difficile de trouver meilleur professeur pour utiliser au mieux sa main gauche dans la ligue que James Harden. R.J. Barrett en a conscience, et tente déjà d’intégrer dans son arsenal la capacité inégalée du Barbu à provoquer des fautes dans la raquette.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.