NBA – Attaqué par Harden sur son physique, Giannis se défend

Attaqué par Harden sur son physique, Giannis se défend
CBS Sports (DR)

Accusé par James Harden de se contenter d’utiliser sa grande taille et sa puissance pour dominer, Giannis Antetokounmpo a tenu à lui répondre en mettant en avant la variété de son jeu.

Publicité

Ce qui a débuté par un léger tacle humoristique de la part de Giannis Antetokounmpo s’est transformé ces dernières heures en véritable bataille médiatique avec James Harden. Les prémisses de la rixe remontent à la draft du All-Star Game, lorsque Giannis avait justifié son choix de ne pas sélectionner son homologue pour sa tendance à trop souvent « croquer le ballon ».

Sans suite durant plusieurs semaines, cette sortie n’a vu la réponse de James Harden qu’hier. Celui-ci s’en est alors sévèrement pris au Greek Freak – sans plaisanterie cette fois-ci, affirmant notamment que le style de jeu employé par ce dernier ne nécessitait aucun skill, contrairement au sien.

Publicité

Le MVP en titre, présent sur les parquets la nuit dernière, a malgré tout pris le temps d’apaiser les tensions engendrées avec The Beard au micro d’ESPN. Il a ainsi certifié que ses propos n’avaient en aucun cas pour but de blesser Harden, tout en niant l’existence d’un clash entre les deux hommes.

La version écrite de cette interview a dernièrement été publiée par le média américain, et on peut y découvrir la défense de Giannis Antetokounmpo quant à son jeu jugé stéréotypé et uniquement rendu possible par son physique. Une description qu’il ne partage bien évidemment pas.

Publicité

Lire aussi | Giannis et les Bucks font tomber une pluie de records face au Thunder

Mon jeu ne se base certainement pas que sur ma puissance. Je suis arrivé dans la ligue à 18 ans, et je pesais 82 kilos, donc il était difficile de pouvoir faire parler ma puissance face aux big men.

Mais évidemment, il y a des fois où vous devez vous servir de votre puissance pour éliminer les gars. C’est ce que font les meilleurs joueurs comme LeBron, Michael Jordan, Kobe et plein d’autres… Shaq, tous ces gars, leur style de jeu était extrêmement physique. Ils faisaient en sorte que leur présence soit ressentie dans la peinture. Bien sûr, j’essaye de travailler sur mon jeu, mes shoots à mi-distance, à 3 points, d’être capable d’effectuer des pick&roll plus rapidement et de faire la bonne passe.

Publicité

Les passes, justement, constituaient l’un des axes d’attaque de James Harden envers le Grec. Ce dernier a également souhaité témoigner de la difficulté de ses offrandes, ainsi que de sa progression dans ce domaine ces dernières saisons.

C’est dur de driver à plein vitesse et d’essayer de donner la bonne passe au gars dans le corner. J’essaye de rendre mes passes plus précises, et j’essaye plus généralement d’ajouter beaucoup de choses dans mon jeu. J’espère qu’une fois que ce sera fait, je serai un joueur complet et meilleur et que je pourrai aider mon équipe à gagner et rendre les matchs plus faciles.

Publicité

Loin de la virulence employée par James Harden quelques heures plus tôt, les propos de Giannis Antetokounmpo témoignent de sa maturité et de sa soif de toujours apprendre.

Publicité

Dernières actualités