Publicité

NBA – Le nouveau joueur des Warriors qui a fui le coronavirus

Chasson Randle a fui le coronavirus en Chine
Noah Graham

Nouvel arrivant chez les Warriors, Chasson Randle évoluait en Chine depuis plusieurs mois. Il est revenu sur le sol américain afin de fuir la propagation du coronavirus, et il va terminer la saison avec les Dubs, en renfort à la mène. Focus.

Publicité

Alors qu’ils traversent une saison de transition, les Warriors multiplient les coups de poker. Face aux nombreuses blessures qui touchent l’effectif ces derniers mois, Bob Myers et son équipe offrent des chances à plusieurs joueurs venus d’horizons différents.

Le but ? Trouver des renforts immédiats afin de palier aux blessures dans un premier temps. Dans un second temps, tenter de trouver la bonne affaire, ce joueur qui pourrait s’avérer utile dans le roster pour la saison prochaine.

Publicité

La dernière recrue en date de ce style est Chasson Randle, signé le 3 mars dernier par la franchise pour un contrat de 10 jours.

Les Warriors ont signé l’arrière Chasson Randle pour un contrat de 10 jours.

Randle, 27 ans, possède des moyennes en carrière de 5.4 points, 1.7 passe et 1.2 rebond en 75 matchs en deux saisons avec les 76ers, les Knicks et les Wizards.

Brièvement aperçu chez les Wizards la saison dernière et chez les Knicks et 76ers il y a deux ans, Randle évoluait cette saison en Chine, avec les Tianjin Pioneers. Mais face à la propagation grandissante du coronavirus sur le sol chinois, l’arrière a préféré rapidement quitté le pays. Grâce à une procédure de la FIBA, le joueur a pu rompre son contrat chinois et prendre la direction des Etats-Unis.

Publicité

Lire aussi | Tacko Fall frôle son premier triple-double, les internautes en folie

Dans un article pour The Athletic, il expliquait le déroulement de son départ :

Mon agent, ma famille et ma petite amie m’ont dit de partir le plus tôt possible si je le pouvais. Les prix des billets d’avions étaient très élevés, mais il faut faire ce qui est nécessaire pour partir.

Il met également en lumière le manque d’informations fiables à propos de la propagation du virus, ce qui l’a poussé à s’enfermer durant trois jours dans son appartement, en ayant fait au préalable des provisions de nourriture, en attendant son vol pour San Francisco. Il voulait absolument quitter le pays avant que des villes entières, et donc des aéroports, soient bloqués :

Ma priorité était de partir d’ici avant qu’ils ne commencent à bloquer des villes entières.

Publicité




Désormais un peu plus en « sécurité », Randle peut se concentrer sur les dernières semaines de la saison NBA avec les Warriors, avec qui il a joué 2 matchs. Derrière Stephen Curry, il va bénéficier de quelques bonnes minutes pour se montrer. Maintenant qu’il a retrouvé la ligue américaine, il peut dresser un bilan de son passage en Chine, durant lequel il a tourné à 24.9 points par match. Et le joueur était assez marqué par le contraste entre les deux championnats :

Mon rôle était totalement différent en Chine. Ils attendent des Américains qu’ils marquent 25 ou 30 points. C’est une ligue amusante, je me suis bien amusé. C’est physique, tu subis souvent des fautes et parfois tu ne reçois pas les calls que tu aimerais. Mais dans l’ensemble, c’est une bonne expérience.

J’ai trouvé qu’il n’y avait pas beaucoup d’organisation. On était au courant des choses au dernier moment. Deux à trois entrainements par jour en plein milieu de la saison. C’est différent.

Publicité

Inquiet pour sa santé s’il restait en Chine, Chasson Randle n’a pas perdu de temps pour rentrer aux Etats-Unis. Nul doute que d’autres NBAers expatriés en CBA cette saison devraient l’imiter durant les prochaines semaines.

Free agents, free agency Golden State Warriors NBA 24/24

Feed NBA 24/24