NBA – La raison WTF pour laquelle Shaq a refusé un sponsor en 2000

Shaquille O'Neal a refusé un contrat publicitaire pour une raison WTF
Gold Bond (DR)

Si les salaires proposés par les équipes sont déjà énormes, les stars NBA peuvent augmenter considérablement leurs revenus grâce aux contrats publicitaires. Mais parce que tous les joueurs ne sont pas cupides, certains n’hésitent pas à refuser de grosses sommes. C’est le cas de Shaquille O’Neal en 2000, pour qui l’odeur de l’argent ne faisait pas oublier… certaines de ses habitudes alimentaires.

Publicité

La légende raconte que Shaquille O’Neal aurait dépensé son tout premier million de dollars en moins de 24 heures, juste avant sa draft par le Magic. À l’époque, le joueur n’était pas encore une légende, mais juste un gamin sorti de la fac de LSU qui intéressait quand même les annonceurs avec son physique imposant.

Alors à ce moment précis, tout laissait penser que le pivot finirait comme tant d’autres joueurs avant et après lui : sur la paille. Heureusement, son conseiller financier ne l’entendait pas de cette oreille, et heureusement, le Diesel a été assez sage pour l’écouter. Il s’est même royalement rattrapé avec son second million de dollars, après avoir signé son contrat rookie au Magic.

Publicité

Résultat, le Shaq a gagné plus de 280 millions de dollars durant sa carrière, et presque tout autant après, grâce à ses nombreux investissements. 155 fast foods, 150 car wash, des boites de nuit à Las Vegas… Superman est un véritable touche à tout.

Autre source de revenus importante pour Shaquille O’Neal, les publicités. Durant sa carrière de joueur, son nom a toujours fait vendre, une véritable aubaine pour les entreprises qui voulaient toucher un public jeune. Mais malgré les millions proposés, toutes n’ont pas eu la chance de décrocher les services d’un Diesel toujours très… « cash ».

Lire aussi | Quand Shaquille O’Neal côtoyait un grand criminel… sans le savoir

Publicité

Je choisis toujours mes contrats avec beaucoup d’attention. Si je ne suis pas en phase avec le produit, ou si je ne l’aime pas, je ne ferais pas de publicité pour.

Je raconte toujours cette histoire, c’était après avoir gagné mon premier titre en 2000 avec les Lakers. Wheaties (une marque de céréales, ndlr) voulait que je sois sur la boite. Je n’en avais jamais mangé, alors j’ai dit non. Deuxième titre, même histoire. « Le petit déjeuner des champions », cool, je sais qui vous êtes, mais je ne mange pas vos céréales, donc je ne le ferai pas.

Au final, j’ai dit à mon équipe d’appeler Frosties de Kellog’s ou Fruity Loop.

Wheaties est une véritable institution depuis 1924 aux États-Unis, et se retrouver sur la boite est une vraie marque de reconnaissance (et un sacré gain financier) pour un athlète. De nombreux autres sportifs, dont Michael Jordan, ont soutenu la marque.

Publicité

Michael Jordan Weathis

Malheureusement, si Shaquille O’Neal est prêt à vendre pas mal de choses pour de l’argent, il ne passe pas outre le fait… qu’il n’aime pas les céréales. Par contre, on peut donc facilement en déduire qu’il appréciait les déodorants, à l’époque.

Publicité

La morale de l’histoire : quand on dit non, c’est non. À force d’insister, Wheaties a non seulement perdu Shaquille O’Neal, mais lui a aussi donné l’envie de faire de la publicité pour d’autres marques… Double perte.

Buzz NBA 24/24 Shaquille O'Neal

Les dernières actualités