NBA – Steph Curry résout sa grosse galère du confinement

Le plus dur pour Stephen Curry dans son retour
Randy Vazquez

Comme la grande majorité des joueurs durant ce confinement, Stephen Curry n’a pas accès à un panier de basket là où il se trouve. Il a donc dû se débrouiller comme il a pu.

Publicité

Le confinement mis en place depuis maintenant plusieurs semaines pour les joueurs NBA, chacun doit rester à la maison et se débrouiller pour garder la forme. Beaucoup possèdent quelques bricoles pour garder le cap et limiter la casse, mais il est clair qu’un petit training camp avant le retour aux affaires sera nécessaire.

Car si ce n’est pas le physique qui pose problème pour certains, c’est le basket en général pour d’autres : à la manière de Giannis Antetokounmpo, beaucoup n’ont pas accès un panier de basket.

Publicité

Quand le basket est votre métier, cela pose forcément un petit problème. Jayson Tatum et Stephen Curry, par exemple et pour ne citer qu’eux, n’ont pas pu enfiler quelques paniers depuis des semaines. Même si dans le cas du meneur des Warriors, la solution a été trouvée au prix d’un effort assez important.

Lire aussi | JR Smith met fin à un vieux mythe sur lui !

Après 16 jours sans basket, sa femme Ayesha a commandé le Graal : un panier de basket à mettre juste devant la maison. Problème ? Encore faut-il réussir à monter le panier. Et visiblement, Steph n’est pas du genre à écumer les rayons chez IKEA :

« J’ai été dépassé en regardant le manuel. J’étais pourtant vraiment confiant, mais ça s’est vite calmé par la suite. »

Publicité

Après 5 heures (!), Curry a enfin réussi à assembler son panier de basket pour la maison. Sauf que voilà, au moment de finir, le meneur s’est heurté à un autre problème : il n’avait pas de ballon extérieur à utiliser.

« J’en ai sacrifié un d’intérieur, et il n’a duré qu’un jour et demi. Mais ça valait le coup. »

Le plus important reste encore que Curry a retrouvé un panier, de quoi garder la forme en vue d’une reprise de la NBA.

Publicité

Que le Chef se rassure, le basket, c’est comme le vélo : ça ne s’oublie pas. Enfin, on l’espère pour lui.

Golden State Warriors NBA 24/24 Stephen Curry

Feed NBA 24/24