Publicité

NBA – Un ancien coéquipier met en garde pour la suite de « The Last Dance »

David Klutho

Si vous avez été comblés par les deux premiers épisodes de The Last Dance, accrochez vos ceintures pour les huit suivants. C’est le conseil qu’a donné l’un des anciens coéquipiers de Michael Jordan aux Bulls, B.J. Armstrong.

Publicité

Les plus rabat-joie se plaindront de n’avoir eu accès qu’à 1h40 de contenu inédit sur la dizaine d’heures que rassemble le documentaire ; les autres se contentent de se réjouir de pouvoir y goûter dans cette période sans NBA.

Initialement prévu pour le mois de juin, The Last Dance, la mini-série dédiée aux exploits des Bulls des années 1990 et leur dernier titre en 1998, a quoi qu’il en soit remporté l’ensemble des suffrages chez son audimat.Ses deux premiers épisodes ont été diffusés ce dimanche aux États-Unis, et ont ainsi offert à ESPN un carton d’audience jamais enregistré par la chaîne.

Publicité

Certains téléspectateurs ont néanmoins été choqués par l’attitude de Michael Jordan envers ses coéquipiers sur certaines séquences, et notamment ses piques envoyées en direction de Ron Harper, Toni Kukoc ou encore Scott Burrell à l’entraînement.

Un comportement qui peut à première vue surprendre, mais auquel B.J. Armstrong a pris l’habitude d’être confronté. L’ancien meneur des Bulls entre 1989 et 1995 a dû subir ce traitement de la part de His Airness dès son arrivée dans la ligue, et connait donc tout particulièrement l’agressivité dont ce dernier peut parfois faire preuve.

Lire aussi | Comment Jordan s’en sortirait-il dans la ligue actuelle ? KD répond

Publicité

Il a ainsi laissé entendre à Tim Reynolds de The Associated Press que les prochains épisodes du documentaire allaient nous offrir des conversations encore plus musclées :

Je vais être sincère. Si c’est la pire chose que vous n’ayez jamais vue, alors vous n’avez jamais vu les Chicago Bulls avant cela.

Ce n’était rien du tout.

Publicité




La tyrannie imposée par Michael Jordan à Chicago n’était plus un secret pour de nombreux journalistes et proches de l’équipe durant sa dynastie. Le grand public restait cependant plutôt mal informé à ce sujet, et a pu, grâce aux deux premiers épisodes de The Last Dance, avoir un premier aperçu de l’ambiance militaire qui pouvait régner dans la franchise.

La réalisation du documentaire avait d’ailleurs entraîné la crainte de MJ vis-à-vis de la perception qu’auraient les téléspectateurs face à ce type d’échanges. Avec environ huit heures d’images restantes à notre disposition, nous ne sommes visiblement pas au bout de nos surprises !

Publicité

Malgré les réactions offusquées de certains téléspectateurs, B.J. Armstrong prévient : ne soyez pas outrés devant l’attitude de Jordan dans les deux premiers épisodes de The Last Dance. Le pire est encore à venir.

Chicago Bulls Michael Jordan NBA 24/24 The Last Dance

En direct : toute l'actu NBA