NBA – Le meilleur 5 majeur all-time… des n°34

Shaquille O'Neal et Hakeem Olajuwon sont deux des meilleurs n°34 de l'histoire
Andrew Berstein

En NBA, le choix du numéro représente bien plus que de simples chiffres brodés sur un maillot. Derrière ce choix se cache souvent une signification propre à chacun, mais aussi, et surtout, un passé glorieux dont l’héritage peut être lourd à porter. Pour honorer les numéros de légende, nous avons décidé de vous offrir un 5 all-time, composé uniquement de joueurs… qui ont porté le n°34.

Publicité

Une saison ou deux avec le n°34 sur le dos ne suffit pas pour intégrer cette équipe de rêve. Ce que nous avons privilégié, ce sont ces joueurs qui ont fait la majeure partie de leur carrière avec ce numéro brodé sur le maillot, ceux qui l’incarnent le mieux. Cette petite précision faite, passons sans plus attendre à l’équipe !

Meneur : Giannis Antetokounmpo (Bucks)

Une nouvelle franchise sur Giannis Antetokounmpo pour 2021 ?
(crédit : Morry Gash)

Stats en carrière : 20 points – 8.9 rebonds – 4.3 passes – 52.5% au tir – 28.5% à trois-points – 72.4% aux lancers francs (au 24 avril 2020)

En à peine 7 saisons, Giannis Antetokounmpo s’est imposé comme une référence en NBA. À seulement 25 ans, il a toutes les cartes en mains pour devenir l’un des plus grands joueurs de l’histoire. D’ailleurs, il devrait devenir en fin de saison le 3ème joueur à compter 2 titres de MVP à 25 ans, après Kareem Abdul-Jabbar et LeBron James. D’ici quelques années, son n°34 sera au plafond du Fiserv Forum, et il pourrait être le meilleur joueur à avoir porté ce numéro… Le potentiel est là, à lui de confirmer sur le terrain.

Publicité

Arrière : Paul Pierce (Celtics/Nets /Wizards/Clippers)

(crédit : DR)

Stats en carrière : 19.7 points – 5.6 rebonds – 3.5 passes – 44.5% au tir – 36.8% à trois-points – 80.6% aux lancers francs

Paul Pierce aura porté le n°34 pendant les 19 années de sa carrière, cumulant 10 apparitions au All-Star Game, et un titre de MVP des Finales en 2008 avec les Celtics, sa franchise historique. C’est d’ailleurs au plafond du TD Garden que trône son maillot. Souvent moqué pour ses propos hallucinants depuis qu’il est consultant, « The Truth » reste un joueur flamboyant.

Publicité

Ailier : Charles Barkley (Sixers/Suns)

trashtalk jordan barkley
(crédit : DR)

Stats en carrière : 22.1 points – 11.7 rebonds – 3.9 passes – 54.1% au tir – 26.6% à trois-points – 73.5% aux lancers francs

Sur ses 11 apparitions au All-Star Game, Sir Charles portait le n°34 à 10 reprises. C’est d’ailleurs avec ce numéro qu’il a remporté son unique titre de MVP en 1993. L’un des deux premiers joueurs de la ligue à avoir dominé avec le 34 sur le dos, c’est lui. Son maillot est d’ailleurs retiré à Phoenix, et à Philadelphie.

Publicité

Ailier fort : Hakeem Olajuwon (Rockets/Raptors)

Quand Hakeem Olajuwon met à l'amende Patrick Ewing pour le titre en 1994
(crédit : AOL/DR)

Stats en carrière : 21.8 points – 11.1 rebonds – 2.5 passes – 51.2% au tir – 20.2% à trois-points – 71.2% aux lancers francs

Le second, c’est lui, Hakeem « The Dream » Olajuwon. Comme son compère de la draft 1984, la pivot légendaire des Rockets a jeté son dévolu sur le n°34. Avec ce numéro, porté pendant 18 saisons, il a remporté 2 titres de champion NBA, 2 MVP des Finales, un MVP de la saison régulière, et 12 apparitions au All-Star Game. Une référence absolue sur son poste.

Publicité

Pivot : Shaquille O’Neal (Lakers)

Shaq Kobe
(crédit : DR)

Stats en carrière : 23.7 points – 10.9 rebonds – 2.5 passes – 58.2% au tir – 4.5% à trois-points – 52.7% aux lancers francs

Si Shaquille O’Neal n’a porté le 34 qu’à Los Angeles, c’est là qu’il a rencontré le plus de succès, aussi bien sur le plan individuel que collectif. Un 3-peat légendaire entre 2000 et 2002, un titre de MVP en 2000, et des sélections au All-Star Game les 7 saisons qu’il aura passé dans la Citée des Anges. Il mérite totalement sa place dans cette équipe.

6ème homme : Ray Allen (Buck/Sonics/Heat)

(crédit : Ted S. Warren)

Stats en carrière : 18.9 points – 4.1 rebonds – 3.4 passes – 45.2% au tir – 40% à trois-points – 89.4% aux lancers francs

Si Ray Allen a sans doute vécu sa plus période avec le n°20 des Celtics, il a aussi brillé avec le 34. Aussi bien à Milwaukee et Seattle à ses débuts, pour ses 7 premières sélections au All-Star Game, qu’à Miami pour terminer. C’est d’ailleurs à South Beach qu’il a rentré le plus gros tir de sa carrière, et potentiellement l’un des plus grands de l’histoire.

Tous les numéros : 02334

4 Hall of Famers, accompagnés par 2 futurs Hall of Famer (Giannis Antetokounmpo et Paul Pierce), ce 5 des numéros 34 à de la gueule. Il pourrait même être l’un des tous meilleurs.

Feed NBA 24/24