Publicité

NBA – Le joueur totalement méconnu que Shaq protégeait coûte que coûte

Shaquille a toujours fait ce qui était en son pouvoir pour protéger Mark Madsen
Matt A. Brown

Son nom ne vous dit certainement rien, et c’est normal, car Mark Madsen est loin d’avoir laissé un souvenir impérissable en NBA. Il n’était qu’un role player, ne vivait pas comme un athlète de haut niveau… et pourtant, le Shaq s’est pris d’amitié pour lui. À tel point qu’il est devenu son ange gardien. Une bien belle histoire.

Publicité

Mark Madsen en NBA, c’est 9 saisons passées entre les Lakers et les Timberwolves, 2 titres de champion au début des années 2000, et des statistiques faméliques avec 2.2 points et 2.6 rebonds en 11 minutes de moyenne en carrière.

Malgré un parcours plus que discret, voire médiocre dans la grande ligue, le pivot a marqué les esprits. Car sous ses apparences de gentil garçon un peu marginal, se cachait en réalité un véritable chien fou. D’ailleurs, son style de jeu agressif et physique lui a valu l’un des surnoms les plus cool de sa génération : « Mad Dog ».

Publicité

Preuve qu’il n’était pas un pivot comme les autres, il était le seul joueur lors des entrainements des Lakers capable d’arrêter un Shaquille O’Neal au sommet de son art… Ce dernier déclarera d’ailleurs dans une interview au LA Times que « Madsen avait la fâcheuse habitude de [lui] botter le cul ».

Forcément intrigué par ce rookie qui lui tenait tête, le Shaq s’est intéressé à Mark Madsen. Et quand il a découvert son style de vie si particulier (Madsen est un mormon), il s’est promis de le protéger coûte que coûte d’un environnement où la décadence règne souvent en maître. Shaq était un grand joueur, mais surtout un grand cœur. Il a témoigné dans l’émission Fair Game de l’excellente Kristine Leahy.

Lire aussi | Quand Shaq côtoyait un grand criminel… sans le savoir

Publicité

Mad Dog est le joueur NBA le plus pur que j’ai jamais rencontré. Je me devais de protéger ça. Je ne connais pas grand chose des mormons et de leur religion… Mais la plupart des rookies qui arrivent en NBA deviennent fous et dépensent dans tous les sens, y compris moi. Mais pas lui.

Nous étions 12 dans l’équipe en comptant Mark. 11 joueurs faisaient ce que des gars riches font. Et il n’y avait qu’un gars à part. Quand il y a une si forte majorité, tout le monde propose des plans pour sortir, etc. Je leur ai dit de suite : « Non, Mark ne fera pas tout ça. Ne l’invitez pas à vos soirées, ne ramenez pas certaines personnes autour de lui ».

Publicité




Il m’avait confié qu’il n’aimait pas ça. Qu’il ne parlait pas aux femmes car il voulait attendre le mariage pour perdre sa virginité. Et ça faisait plaisir à entendre car c’était la première fois qu’on me racontait ça. Alors c’est devenu mon travail de le protéger. Mais mon rôle était aussi de lui donner un air cool pour qu’il s’intègre.

On avait tous des costumes à 1000$, sauf lui qui préférait économiser son argent. Je lui ai expliqué qu’avec moi, il ne payerait jamais le prix annoncé. Quand je rentre dans un magasin, c’est automatiquement -50%. Pareil pour la voiture, j’ai du l’amener chez un concessionnaire pour lui prendre un 4×4. J’aime ce gars, nos mères sont d’ailleurs devenues très proches.

Publicité

On peut être une brute épaisse sur le parquet, martyriser les défenseurs adversaires de façon quotidienne, et être l’une des personnes les plus gentilles et généreuses qu’il soit. Shaquille O’Neal en est la plus belle preuve.

Los Angeles Lakers NBA 24/24 Shaquille O'Neal

Feed NBA 24/24