Publicité

NBA – Comment Kobe a sidéré toutes les stars par son culot au All-Star Game 1998

Kobe Bryant au All-Star Game 1998
(DR)

A même pas 20 ans, Kobe Bryant était déjà All-Star pour l’édition 1998. Loin d’être impressionné, le petit nouveau sidérait tout le monde sur une séquence bien précise.

Publicité

Né en août 1978, Kobe Bryant n’était encore un teen de 19 ans lorsqu’il a participé à son premier All-Star Game au printemps 1998. Loin d’être stressé par l’événement, le Young Mamba n’avait qu’une chose en tête : se frotter à Michael Jordan en personne. Jason Kidd se souvient :

Le truc le plus flagrant et évident, c’est à quel point Kobe voulait rentrer dans le lard de Michael, sans aucune peur.

Publicité

Pour avoir droit à ces duels de gala face à son idole, Kobe était prêt à tout, et même à faire quelque chose d’assez dingue : refouler Karl Malone, alors MVP en titre. L’insolence du gamin envers le Mailman est restée gravée dans la mémoire de tous ceux qui étaient sur le parquet ce jour-là, à commencer par Kidd :

Je n’oublierai jamais ça, et je pense que Karl n’a pas oublié non plus. Karl est venu poser un pick-and-roll, mais Kobe lui a dit de s’en aller ! On était tous soit admiratifs, soit juste choqués (rires). C’est Karl Malone, connu pour son pick-and-roll avec John Stockton, qu’ils ont fait un million de fois. Et Kobe était genre : « Non non, je gère ça tout seul », il l’a refoulé et il a fait son affaire. Je crois que Karl s’est dit : « Je dois sortir du match là, je comprends plus rien ».

Lire aussi | Comment Kobe a obtenu le droit de parler à Michael Jordan

Publicité

Voici la fameuse séquence, où Kobe évince en effet bien le 2ème meilleur marqueur de l’histoire pour jouer son 1 vs 1 face à Michael Jordan :

Publicité




Même plus de 20 ans après, Jason Kidd ne s’en est toujours pas remis :

Avoir le cran de repousser Karl comme ça… Il fallait être différent. Sur le banc, on était tous morts de rire à provoquer Karl en lui disant : « Ton écran était sûrement nul ». Voilà qui a montré toute la détermination de Kobe, et le fait qu’il voulait être le prochain Michael Jordan, voire même encore meilleur. Il voulait ce challenge de un contre un, et il s’est juste dit qu’il n’avait pas besoin de l’aide de Karl.

Publicité

Kobe Bryant était tout simplement différent dès son plus jeune âge, et il l’a fait comprendre à tout le monde ce soir-là. Mamba Mentality, depuis le berceau.

Jason Kidd Kobe Bryant NBA 24/24 NBA Flashback

Feed NBA 24/24