NBA – Le record all-time que se partagent Michael Jordan et Allen Iverson

0

Il y a des joueurs dont le talent est quasiment inné. Des joueurs comme Allen Iverson, qui peuvent faire les rebelles hors des terrains tout en excellant sur le parquet. On vous propose de revenir sur une performance magistrale de The Answer, un soir de mai 2001, qui lui a permis de rejoindre le grand Michael Jordan dans l’histoire.

Publicité

Nous sommes le 16 mai 2001. Les Sixers viennent de décrocher le meilleur bilan de la conférence Est et peuvent remercier un homme : Allen Iverson. Ce dernier est logiquement élu MVP de la saison régulière de haut de ses 31 points et 2.5 interceptions de moyenne.

En demi-finales de conférence, Philadelphie se retrouve contre Toronto pour une série qui tourne en carnage au scoring. Vince Carter et Iverson ne font que se rendre la pareille : 54 points pour The Answer dans deuxième match, 50 points pour Air Canada dans le troisième… Au moment du cinquième match, l’égalité parfaite au score mais Allen Iverson va mettre tout le monde d’accord avec une performance dantesque, qui vous est racontée par Legendary NBA.

Avant la rencontre, Allen Iverson reçoit son trophée de MVP des mains du commissioner de la ligue à l’époque, David Stern. Il ne demande alors qu’une seule chose aux fans de Philadelphie : jouer sa chanson préférée, à savoir leurs cris de supporters.

Boosté par le public, Iverson démarre le match en trombes et met les défenseurs de Toronto dans la difficulté. S’ils tentent de le jouer de près, The Answer enclenche des dribbles dont il a le secret. S’ils tentent de contenir son drive, il dégaine à longue distance dans un match où tout lui réussit. 

Lire aussi | Le match qui a fait pleurer Allen Iverson

Les Raptors ne parviennent pas à réellement exister dans la rencontre, malgré quelques coups d’éclat de Vince Carter. La star de la rencontre, c’est Allen Iverson et personne d’autre. les Sixers creusent un écart définitif en deuxième période, avant de s’imposer 121 à 88 au terme d’un blowout provoqué par The Answer.

Avec 52 points à l’issue de la rencontre, Allen Iverson devient alors le deuxième joueur de l’histoire à marquer deux fois au moins 50 points dans une même série de playoffs. Il rejoint ainsi un certain Michael Jordan, qui l’avait fait contre Cleveland en 1988 (50 et 55), comme uniques joueurs à valider cet exploit.

Publicité

De plus, avec 21/32 au tir dont 8/14 à trois points, Allen Iverson tombe également le record des Sixers à longue distance en playoffs. Philadelphie s’imposera en 7 matchs dans la série et finira son parcours en Finales contre les flamboyants Lakers, qui refroidiront sauvagement les Sixers (4 à 1).

Démuni d’une bague de champion, Iverson aura au moins ramené ses Sixers en finale NBA et redonné à la ville de Philadelphie une saveur qu’elle avait perdu depuis 1983 et le titre obtenu par Julius Erving et Moses Malone.

Les commentaires sont fermés.