NBA – 5 choses que vous ne saviez (sûrement) pas sur Allen Iverson

0

Allen Iverson est définitivement l’une des personnalités les plus marquantes et charismatiques à n’avoir jamais foulé un parquet NBA. Star surexposée lors de sa carrière, vous pensiez peut-être tout connaître à son sujet. Mais pas si vite, on vous propose 5 anecdotes méconnues.

1. Son fameux surnom lui vient du lycée 

Si la plupart des stars NBA se sont vus affublées d’illustres surnoms une fois dans la grande ligue, Iverson l’a dégoté bien avant. Il était encore au lycée lorsque ses amis ont commencé à le surnommer « The Answer ».

Allen Iverson high school

Pourquoi ? Parce que selon eux, il était « la réponse » au côté un peu trop convivial du basketball. De par sa personnalité, son look et ses nombreux problèmes hors des terrains, il allait totalement contre les codes établis, ce qui le rendait unique. Plus tard, il se fera tatouer ce surnom qui lui collera à la peau jusqu’à son arrivée en NBA et aujourd’hui encore.

2. Un célèbre magazine a fait retoucher ses tatouages et son look 

Véritable superstar NBA et personnage atypique, AI était le bon client de la presse. Entre SLAM et autre Sports Illustrated, on ne compte le nombre de fois où il a fait la couverture de célèbres magazines. Ce fut également le cas en 1999 lorsqu’il fait la une de Hoop, un magazine tournant autour du basketball et sa culture et très coté à l’époque. Problème, le bimensuel souhaite proposer une image beaucoup trop lisse du joueur et retouche ses tatouages à l’impression. Mais pas seulement. Ils font également retirer ses bijoux et ses boucles d’oreilles. Résultat, à la sortie du numéro Iverson se découvre totalement dénaturé. Une démarche très maladroite qui met la star hors d’elle : 

Je suis qui je suis. Vous ne pouvez pas faire ça. Qui leur a donné le pouvoir de me changer? Tout le monde sait qui est Allen Iverson, ils n’ont pas le droit d’essayer de me présenter d’une autre manière au public sans ma permission. C’est un acte de liberté et d’auto-expression. 

Vous être prévenus. The Answer est comme il est, et c’est à prendre ou à laisser.  

3. Il a fait de la prison 

Allen Iverson est l’un des joueurs les plus iconiques et influents de l’histoire du basket. Et pourtant, la NBA aurait pu être privée de son incroyable talent. En effet, à peu de choses près, il aurait pu gâcher sa vocation.

Nous sommes le 14 février 1993, le jeune Allen n’a encore que 17 ans et est un énorme espoir du sport. Alors qu’il se trouve dans un bowling dans sa ville natale de Hampton, une bagarre éclate entre deux groupes. Il est arrêté en compagnie de trois de ses amis. Véritable star au lycée et promis à un brillant futur, le fait divers fait alors la une de l’actualité locale à son plus grand désarroi.

La sentence est absolument terrible, Allen Iverson est condamné à 15 ans de prison ! Mais avec trop peu de preuves pouvant faire de lui un coupable notoire, le gouverneur de l’état de Virginie le gracie. Il est finalement libéré après 4 mois passés derrière les barreaux de la prison de Newport News City Farm. Une affaire qui prendra des proportions raciales pour plusieurs raisons. Les deux groupes impliqués étaient composés d’un côté uniquement de personnes blanches et de l’autre de personnes noires, dont Iverson. Et pourtant seuls quatre individus du groupe d’Iverson furent arrêtés. Puis, la sentence initiale de 15 ans n’avait absolument aucun sens puisque personne n’a été gravement blessé dans la rixe. 15 ans de prison pour une bagarre dans un bowling est évidemment une décision de justice totalement disproportionnée.  

Un an après sa sortie, alors que la plupart des programmes lui tournent le dos à cause de cette affaire, il obtient une bourse pour rejoindre l’université de Georgetown, grâce à l’initiative de sa mère ayant fait en sorte que le coach des Hoyas puisse rencontrer son fils. Il y passera deux ans avant de rejoindre la NBA en 1996. Une histoire folle qui aurait pu ruiner son avenir mais qui a finalement fait sa force et renforcer sa rage de réussir. 

4. Il a refusé le rôle principal dans le film « He Got Game » 

Référence des films sur le basket, He Got Game a marqué toute une génération. Ceux qui connaissent leurs classiques savent que Ray Allen incarnait le rôle de Jesus Shuttlesworth, ce jeune basketteur orphelin convoité par les meilleurs universités du pays. Mais le personnage principal du film aurait pu être interprété par une autre star de la draft 1996 : Allen Iverson himself. Il refusa finalement le rôle pour lequel il avait même passé une audition pour laquelle il n’avait pas eu le temps de se préparer. Aucun regret de son côté : 

Ils ont fait le bon choix. C’était parfait. Ils ont choisi le bon gars. Spike est génial, Ray aussi. C’était magnifique et je prends toujours du plaisir à le regarder. 

The Answer dirigé par Spike Lee et donnant la réplique à Denzel Washington, ça aurait vraiment eu de la gueule, n’est-ce pas ? Pour l’anecdote, Kobe Bryant et Tracy McGrady avaient également été approchés mais les deux futurs Hall Of Famers étaient trop occupés.

5. Il aurait pu être footballeur américain 

Au lycée, il était une véritable star. Et pas seulement pour ses talents de basketteur. Jonglant entre la balle orange et le pitch, il remporte même le championnat d’état et le trophée de joueur de l’année… dans les deux sports. Une double vocation qui lui assure un brillant avenir situé entre la NBA et la NFL.

Alors qu’il joue au basket à Georgetown, il tente d’intégrer l’équipe de foot mais son coach John Thompson le convainc du contraire. Il se consacre alors pleinement au basketball, un choix qu’il ne regrettera pas. Mais encore aujourd’hui, beaucoup de spécialistes avancent qu’il aurait pu avoir une carrière toute aussi réussie en NFL, lui qui a évolué aux différents postes de wide receiver, quaterback et defensive back. D’ailleurs, il n’a rien perdu de son amour pour le foot :  

Le football sera toujours mon sport n°1. C’est mon premier amour. Si les choses s’étaient passées d’une autre manière, j’aurais sûrement jouer au football plutôt qu’au basket, mais Dieu a fait les choses à sa manière.  

Sans l’incident du bowling, la réputation d’Iverson n’aurait pas été autant entachée et les grandes universités ne lui auraient pas tourner le dos. Il aurait alors très probablement choisit la voie du foot US. Mais le destin en a décidé autrement.  

On vous laisse avec quelques images de ses exploits passés.

Bonus : Le coéquipier qui l’a fait pleurer

Envie de lire les autres précédents numéros des « 5 choses que vous ne saviez (sûrement) pas » ? Ça se passe ci-dessous :

Pascal SiakamTyler HerroAllen IversonDraymond GreenMarine Johannès (WNBA)Anthony DavisR.J BarrettKyrie IrvingTacko FallKawhi LeonardLou WilliamsJames HardenJa MorantBoban MarjanovicStephen CurryZion WilliamsonLuka DoncicHakeem OlajuwonGiannis AntetokounmpoMetta World PeaceJoel EmbiidRussell WestbrookDerrick RoseKevin DurantLeBron JamesJimmy ButlerYao MingLatrell SprewellLance StephensonJ.R. SmithKobe BryantBen SimmonsDeMarcus CousinsDonovan MitchellJaVale McGeeAdrian Wojnarowski

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.