NBA – Ce que Steph Curry doit faire pour être un joueur top 10 all-time

0

Icône du basket moderne et triple champion NBA, Steph Curry est déjà dans le top 20 all-time de beaucoup d’observateurs. Mais comment intégrer le top 10 ? NBC Sports explique ce que le Chef doit enfin réussir.

Publicité

// Breaking : La NBA a annoncé la date de reprise et les 4 formats possibles ! Plus d’infos ici

Il y a difficilement plus sélectif et difficile à intégrer que le top 10 all-time des joueurs NBA. La preuve avec le classement récent publié par ESPN, qui a par exemple dû laisser un joueur comme Hakeem Olajuwon hors des 10 premières places.

En cette période vache maigre, le branche californienne de NBC a décidé de se pencher sur le cas de Steph Curry en vue d’une potentielle accession dans ces très hautes sphères. Et leur constat est simple : il lui faut briller davantage en Finales.

Soyons clairs, Baby Face n’a jamais été mauvais sur la plus belles des scènes. Mais il lui manque les moments marquants, historiques, qui font basculer un joueur dans le top 10. En 2015, Curry a laissé le MVP des Finales à Andre Iguodala. En 2016, il a été dominé par LeBron James, et en 2017 puis 2018, Kevin Durant était clairement le meilleur joueur sur le parquet.

Vient ensuite l’édition 2019, lors laquelle le Chef a certes été costaud en l’absence de ses collègues, avec 30 points et 6 passes de moyenne. Mais il a manqué LE tir qu’il fallait mettre dans les ultimes secondes du Game 6.

Lire aussi | La stat où Steph a littéralement explosé son père

En rentrant ce shoot, un clean look selon ses standards, Curry aurait réussi un moment qui aurait résonné dans le monde entier, repoussant la chute de la dynastie et offrant un Game 7 de feu à la Dub Nation. Seulement voilà : sur les shoots pour passer devant avec 20 secondes ou moins sur l’horloge, Steph est à 0 sur 8 en playoffs en carrière. Rédhibitoire.

Le Chef doit donc s’offrir un de ces moments iconiques, comme un game-winner à la Jordan, le sky hook de Magic Johnson en 1987, le triple-double parfait dans le title clincher des Finales 1986 de Larry Bird, la remontada orchestrée par LeBron James en 2016, etc…

Ce faisant, Curry réussirait de facto un autre accomplissement qui pourrait le faire basculer dans le top 10 : gagner sans Kevin Durant. Bien sûr, il l’a déjà fait en 2015, mais personne n’a oublié les blessures qui ont alors frappé les Cavs. En 2016, les Warriors ont choke, et en 2019, malgré une très bonne série, le sniper a manqué le tir qu’il fallait réussir.

En parvenant à porter ce Golden State post-KD au titre, idéalement avec un ou plusieurs moments ultra-marquants en cours de route, Curry s’approcherait très sérieusement du top 10, à n’en pas douter, en même temps qu’il accrocherait une 4ème bague à son palmarès.

La trentaine désormais passée, Steph Curry n’a plus trop de temps s’il veut encore gravir des échelons dans la hiérarchie all-time. NBC lui donne les cartes, à lui de les jouer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.