NBA – Les anciens taillent un costard à Draymond Green

0

Quand les anciennes gloires de la ligue se rassemblent, les nouvelles stars en prennent généralement pour leur grade. Draymond Green constitue la dernière victime en date, et n’a pas été épargné par Shaquille O’Neal, Dominique Wilkins et Ahmad Rashad.

Publicité

// Breaking : La NBA a annoncé la date de reprise et les 4 formats possibles ! Plus d’infos ici

Draymond Green n’a jamais peur de livrer le fond de sa pensée, et cela peut parfois se retourner contre lui. Car si ses coéquipiers, à l’image de Stephen Curry, apprécient le big man pour sa grande gueule permanente, les autres personnalités de la ligue ne perçoivent pas exactement ses sorties de la même manière.

Le leader vocal des Warriors a ainsi attiré l’attention de Shaquille O’Neal il y a quelques jours, alors qu’il affirmait qu’il dominerait la légende des Lakers sur pick-and-roll avec son meneur. Le Big Diesel peut cependant lui aussi compter sur un caractère bien trempé, à l’image de nombreuses légendes de la NBA.

Lorsque ces dernières se retrouvent, comme à l’occasion du show événement NBA Inside Stuff’s 90s Reunion, elles n’hésitent donc pas à s’en prendre à la nouvelle génération. Durant l’émission, ce sont notamment le big men actuels qui ont fait l’objet d’une longue critique, et Draymond a bien évidemment fait figure de bouc émissaire avec son jeu pour Shaq.

Lire aussi | Quels joueurs actuels pourraient stopper Shaq à son prime ?

À l’heure actuelle, les grands ne font pas ce qu’on faisait. Ils sont là à shooter des 3 points et à vouloir rester au périmètre.

La prestigieuse assistance a unanimement validé cette déclaration, tandis que Dominique Wilkins a tout simplement reproché au joueur de Golden State d’être « trop petit ». Ahmad Rashad, animateur de l’émission, a lui aussi défendu les intérieurs à l’ancienne, faisant référence aux propos de Green sur le Shaq.

On sait que ce genre de choses arrive quand on vieillit, les gens ont tendance à oublier. S’ils ne vous ont jamais vu jouer, ils ne savent pas à quel point vous étiez imposants. Ils ne savent pas à quel point la ligue était dominée par les grands à cette époque.

Dray a sans aucun doute vu jouer O’Neal, mais cela ne l’a pas empêché de créer la polémique avec sa décla. Pas de quoi inquiéter le Big Aristotle, qui peut compter sur le soutien infaillible de ses anciens adversaires sous les panneaux.

En ayant lancé une guerre de générations à lui seul, Draymond Green a fait fort. Pas de chance pour lui, il va devoir faire face à un joli paquet d’anciens big men, prêts à défendre leur héritage coûte que coûte.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.