NBA – Alex Tchikou, le Français pressenti pour être le prochain Giannis

Alex Tchikou est l'un des plus grands espoirs du basket français
SLAM / NBA.com (DR)

Un ailier-ailier fort de 2m11, aux segments interminables, qui mélange puissance, agilité et playmaking, ça vous dit un truc ? Alors non, on ne parle pas de Giannis Antetokounmpo, mais bien de celui qui est vu par certains scouts comme son successeur. Il s’appelle Alex Tchikou, a 17 ans, est Français, et surtout, il a commencé le basket il n’y a que 3 ans ! Attention phénomène.

Publicité

La trajectoire suivie par Alex Tchikou depuis sa rencontre avec la balle orange est tout simplement flamboyante. Quand les meilleurs prospects sont généralement tombés amoureux de ce beau sport qu’est le basket dans l’enfance, lui a attendu ses 14 ans pour démarrer son histoire au club sportif municipal d’Eaubonne, en région parisienne.

Rapidement, l’immense ailier (2m11) rejoint le Centre Fédéral, et découvre les joies de l’équipe de France U16. Plutôt pas mal non comme progression en 2 ans ? Et encore, ce n’était qu’un début ! Car après un court passage chez les espoirs du Paris Levallois, Alex Tchikou fait le choix de rejoindre les États-Unis, et le lycée de Dream City Christian dans l’Arizona.

Publicité

Outre-Atlantique, celui qui est désormais surnommé « Frentchi » s’impose de suite, et remplie l’un de ses objectifs principaux : « faire évoluer [son] jeu dans une nouvelle dimension, et [s’] opposer aux meilleurs jeunes joueurs du monde ». Chose rapidement faite d’ailleurs, puisque Dream City était cette saison l’un des meilleurs lycées des États-Unis, et l’équipe à pu affronter d’autres établissements et talents convoités.

Ce qui plait tant chez le Français, c’est son profil atypique. Plus grand et puissant que la majorité des ailiers, plus rapide et agile balle en mains que les intérieurs, Tchikou est un véritable problème pour les défenses adverses, d’autant plus que sa capacité à jouer derrière l’arc le rend imprévisible. Et puis avec de tels attributs, il est évidemment un défenseur plus que correct. Quelques secondes devant ses highlights suffisent à comprendre.

Lire aussi | Yves Pons, le Français à l’assaut de la Draft 2020

Publicité

Aujourd’hui, de nombreux sites spécialisés comme ESPN ou 247Sports placent Frentchi entre la 20ème et la 50ème place du classement des meilleurs joueurs de sa tranche d’âge. Une progression fulgurante qui lui vaut, selon Ball Is Life, plus de 40 offres en NCAA, dont les prestigieuses fac d’Oregon, Arizona, Alabama, UCLA, Kansas, ou encore Arizona State, l’ancienne école de James Harden. Comme il l’annonçait au site Zagsblog, il fera d’ailleurs son choix sur le relationnel, et l’ambition sportive.

Publicité

Alors attention, Alex Tchikou est loin d’être un produit fini, mais les promesses sont belles ! Avec son profil si en vogue en NBA, il ne fait aucun doute qu’une place l’attend dans la grande ligue en 2022, année annoncée de sa draft. Un ailier de 2m11, capable de dribbler, de se créer son tir, et de défendre, c’est une description qui pourrait totalement coller à Giannis Antetokounmpo ou Pascal Siakam. Quand on partage tant de caractéristiques avec ces All-Stars, on ne peut que se faire un nom.

Publicité

Dans le basket, tout peut aller très vite, et rien n’assure qu’Alex Tchikou atteindra les sommets en NBA. Mais il a tout un pays derrière lui, qui l’encouragera quoiqu’il arrive dans la conquête de son rêve américain.

High School Les Français (NBA) NBA 24/24 NCAA

Les dernières actualités