NBA – Proche de George Floyd, Stephen Jackson démonte Michael Porter Jr

0

Aux États-Unis, et un peu partout dans le monde, l’heure est à l’indignation suite au meurtre filmé de George Floyd par les forces de l’ordre. Pourtant, face aux images insoutenables, Michael Porter Jr a émis une opinion plus que marginale prônant le pardon, chose qui a mis Stephen Jackson hors de lui.

Publicité

UPDATE : Le message déchirant de Jalen Rose au bord des larmes, relayé par LeBron

Le monde est en émoi depuis le meurtre de George Floyd à Minneapolis. Aux quatre coins du globe, les témoignages et les messages de soutien se multiplient, en même temps que la vidéo de ce père de famille menotté, maintenu au sol d’un genou sur le cou, implorant son bourreau de lui laisser une ultime bouffée d’oxygène, tourne et fait réagir…

Aux États-Unis, la situation prend d’ailleurs un tournant presque apocalyptique, puisque les manifestants n’ont pas hésité à piller et brûler un supermarché.

Dans le microcosme NBA, les réactions n’ont pas été si extrêmes, évidemment, mais elles ont été nombreuses. Les plus frappantes et les plus marquantes étant évidemment celles de LeBron James et Steve Kerr, tous deux très impliqués dans les questions de société Outre-Atlantique.

Parce que l’heure est à la dénonciation de ces phénomènes récurrents dans le pays de l’Oncle Sam, voire à l’insurrection, la réaction de Michael Porter Jr, rookie des Nuggets, a été particulièrement mal reçue. Quand le monde réclame « justice » à l’unisson, lui demande le pardon. Stephen Jackson, proche de la victime, ne conçoit pas un tel message.

Lire aussi | Stephen Jackson était un proche de George Floyd, victime des violences policières

Frère, va assoir tes fesses de jeune privilégié. Soit tu es avec nous (la communauté afro-américaine, NDLR), soit tu es contre nous. Michael Porter Jr, ne fais pas ça maintenant merde. Repose en paix mon jumeau. Je ne t’en veux pas, tu es jeune, et je n’ai pas le temps pour ça. Mais c’est facile de parler quand personne ne meurt dans ton entourage. Choisis ton camp.

Publicité

L’indignation de Stephen Jackson est plus que compréhensible, puisqu’il était un grand ami de jeunesse de George Floyd. De son côté, MPJ a tenté de clarifier le fond de sa pensée, en assurant qu’il condamnait fermement ce drame, mais qu’il implorait également dieu de briser ce cercle vicieux, en changeant le coeur de certains.

Une chose est sûre avec ce genre de commentaires, Michael Porter Jr vient de se mettre une immense cible sur le dos. De nombreux joueurs risquent de l’avoir en ligne de mire…

On pensait que 2020 ne pourrait pas prendre une tournure plus dramatique, et pourtant… Hormis ce petit écart de Michael Porter Jr, espérons que les joueurs NBA s’uniront avec fermeté contre les violences policières, et prouveront une fois pour toute qu’ils sont plus que des athlètes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.