NBA – Une légende des Celtics adoube LeBron et critique le comportement de Jordan !

0

Encore une prise de partie franche dans le débat Michael Jordan / LeBron James. Cette fois-ci, c’est une légende des Celtics qui a donné son avis, et pour elle ce n’est pas forcément le talent sur le parquet qui fait la différence. Explications.

Publicité

Le nom du dernier intervenant dans le débat Michael Jordan / LeBron James ne vous dira sûrement rien, pourtant, il est un grand monsieur dans l’histoire de la ligue. En effet, Cedric Maxwell est une légende dans la franchise la plus titrée de tous les temps, les Celtics.

Pas (encore ?) Hall of Famer, Maxwell possède tout de même un palmarès impressionnant. Avec 12.5 points et 6.3 rebonds de moyenne en carrière, l’ailier a décroché deux bagues de champion, dont une couronnée d’un titre de MVP des Finales, rien que ça. Son n°31 plane d’ailleurs au plafond bien fourni du TD Garden.

Alors le très haut niveau, il connait. Plusieurs années passées aux côtés de Larry Bird à Boston, une aux côtés d’Hakeem Olajuwon à Houston, et quelques affrontements avec Michael Jordan au passage, Cedric Maxwell est rodé sur ce à quoi ressemble un potentiel GOAT.

Dans une interview pour NBC Sports Boston, l’ancienne gloire des Celtics a donc donné son avis sur le fameux débat du plus grand joueur de tous les temps. Et pour lui, la réponse se trouve dans l’engagement en dehors des parquets, et non dans les performances sur.

Lire aussi | JR Smith résout de façon géniale le débat entre Michael Jordan et LeBron James

Maintenant, LeBron James est le GOAT. C’est le GOAT non seulement grâce au côté basket, mais aussi grâce à son engagement social. Il a été engagé dans toutes les grandes causes sociales auxquelles nous faisons face aujourd’hui.

Quand quelqu’un dit « tais-toi et dribble », LeBron ne le fait pas, il a toujours mis son argent dans les causes qu’il soutient publiquement. C’est pour cette raison que je veux voir d’autres joueurs et d’autres personnalités sortir du bois et montrer ce genre de courage.

Publicité

Ce que Maxwell reproche à Jordan, au delà de son manque d’engagement (même si son message pour George Floyd a été fort), c’est le peu d’importance qu’il accorde à la jeunesse. La preuve pendant le confinement, Nike a sorti une nouvelle paire de Air Jordan, ce qui, comme à l’accoutumée, a créé un vrai mouvement de foule devant les magasins…

Pendant la pandémie, un magasin en Georgie a sorti une nouvelle paire de Air Jordan. Si vous aviez vu le nombre d’enfants, sans masque, qui voulaient acheter ces chaussures… Nike n’avait pas besoin de ça… Jordan n’avait pas besoin de ça…

Cette vision du GOAT n’est pas forcément répandue, mais Cedric Maxwell avance quelques bons arguments. Si on considère Michael Jordan comme le plus grand pour ce qu’il a apporté à la globalisation du jeu, LeBron aussi peut être reconnu pour son impact social.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.