NBA – La grosse claque du vestiaire des Warriors à D’Angelo Russell

Pourquoi D'Angelo Russell veut rester sur le long terme à Golden State
Jeff Chiu

Membre des Warriors pendant à peine quelques mois, D’Angelo Russell n’a pas laissé un gros souvenir derrière lui. Si le vestiaire a été déçu concernant un départ en février dernier, il ne s’agit pas de celui de DLo.

Publicité

Au moment de perdre Kevin Durant à l’été 2019, les Warriors ont tout fait pour obtenir une contrepartie de la part des Nets. Il a fallu céder Andre Iguodala, mais les Dubs ont réussi un joli coup en signant D’Angelo Russell dans la foulée. Si le fit était contestable, le talent du jeune joueur était indéniable.

Mais comme on pouvait s’y attendre au moment de sa signature, DLo n’est pas resté longtemps dans la peau d’un Warrior. Quelques mois plus tard, en février dernier plus précisément, et voilà que le meneur a plié ses bagages pour rejoindre les Wolves, avec Omari Spellman et Jacob Evans.

Publicité

Est-ce que ce trade a chamboulé le vestiaire des Dubs ? Peut-être un peu, mais pas énormément. D’après le journaliste Connor Letourneau du San Francisco Chronicle, c’est le départ de Glenn Robinson III qui en a énervé plus d’un. L’ailier avait quitté Golden State en février avec Alec Burks pour rejoindre les Sixers, contre trois seconds tour de draft.

Lire aussi | 3 joueurs qui pourraient intéresser les Warriors cet été

Une source a expliqué au Chronicle que les joueurs étaient beaucoup plus en colère à propos du départ de Robinson que D’Angelo Russell aux Wolves le jour d’après.

A 26 ans, Robinson tournait à 12.9 points et 4.7 rebonds de moyenne, tout en tournant à 40% derrière l’arc. Un joueur qui a su profiter de son temps de jeu aux Dubs, mais qui a pu également marquer les esprits en interne en à peine quelques mois.

Publicité

Mais l’aventure n’est peut-être pas complètement finie. L’ailier sera libre cet été, et il n’a pas exclu un retour à San Francisco :

Est-ce que j’écarte l’idée ? Pas avec cette organisation. Ils ont été très gentils avec moi, et comme je l’ai dit, cela a changé ma carrière. Il n’y a pas de rancoeur contre Golden State.

Publicité

En quête du titre l’an prochain, les Warriors auront sans doute envie de ramener Robinson cet été, à moindre coût. Quand on voit ses performances cette saison, il serait un renfort idéal en sortie de banc.

Feed NBA 24/24