NBA – Les 10 joueurs dont les points ont coûté le plus cher cette saison

Stephen Curry blessure 2019
Yahoo Sports (DR)

Que ce soit à cause d’allées et venues entre la G-League et la NBA, de blessures longue durée ou de contrats trop difficiles à assumer, plusieurs joueurs nont pas livré une production très rentable en matière de points cette saison. Voici donc les 10 pires rapports scoring/prix de la ligue.

Publicité

10. Dewan Hernandez – 224.578$

Sélectionné avec le 59e pick de la dernière Draft, Dewan Hernandez a passé la majorité de sa saison en G-League. Le pivot de 23 ans a malgré tout eu l’occasion de disputer 4 matchs avec les Raptors, pour 4 points cumulés. De quoi octroyer à chacun de ses points une valeur de 224.578$ compte tenu de son contrat rookie.

9. Andre Iguodala – 281.724$

andre Iguodala réagit à sa fausse déclaration
(crédit : Abbie Parr)

La situation d’Andre Iguodala est particulière, puisqu’il a de son côté refusé de fouler les parquets sous les couleurs des Grizzlies pendant une bonne partie de la saison. Ses 14 matchs joués avec le Heat lui ont permis d’accumuler 61 points, un total qui reste famélique à côté de son contrat à 17.185.185 dollars cette saison.

Publicité

8. Evan Turner – 300.106$

Evan Turner traine toujours son contrat de 70 millions de dollars signé avec Portland en 2016. Désormais aux Hawks, l’ailier n’a pris part qu’à 19 matchs cette saison, pour seulement… 62 points inscrits. Le rapport points/salaire, qui revient à 300.106$ l’unité, n’est pas des plus flatteurs pour lui.

7. Nicolas Batum – 323.610$

(crédit : DR)

L’impasse dans laquelle se trouve Nic Batum à Charlotte est désormais bien connue, et ne lui a permis de disputer que 22 matchs depuis octobre. Du haut de son contrat qui lui permettra de toucher au total 25.565.217$ cette saison, il totalise 79 points inscrits, ce qui lui vaut d’apparaitre à la 7e place de cette liste.

Publicité

6. Udonis Haslem – 324.113$

Udonis Haslem, lui, ne possède qu’un contrat minimum, et apparait avant tout comme un leader de vestiaire à Miami. Un rôle qui lui a permis de fouler les parquets à 3 reprises cette année, et de scorer 5 points. Avec un salaire de 2.564.753$ pour cette exercice, il devrait donc avoir touché 324.113$ pour chacun de ses points.

5. Ryan Anderson – 324.113$

(crédit : Erik Williams-USA TODAY Sports)

Inamovible dans le cinq des Rockets entre 2016 et 2018, Ryan Anderson a lentement mais sûrement emprunté une pente descendante, qui l’a à peine laissé entrer dans la rotation de Mike D’Antoni avant d’être coupé en novembre 2019. Avec 2 rencontres jouées et 5 points inscrits cette saison, il aura perçu 324.113$ par point.

Publicité

4. Nigel Williams-Goss – 375.000$

Rookie cette saison après avoir été drafté en 2017 par le Jazz, Nigel Williams-Goss a enfin pu goûter à la NBA avec 9 matchs disputés. Indisponible depuis janvier à cause d’une blessure à la cuisse, le meneur de 25 ans a eu le temps d’inscrire ses 4 premiers points dans la ligue. Pas vraiment de quoi justifier son salaire de 1.5 millions de dollars.

3. Zhaire Smith – 382.350$

(crédit : DR)

Ancien de Texas Tech choisi avec le 16e pick de la Draft 2018, Zhaire Smith a eu le droit à plus d’apparitions pour sa deuxième saison sous les ordres de Brett Brown, mais paradoxalement moins de temps de jeu… et de points. Avec 8 petits pions inscrits depuis octobre, contre 40 l’année dernière, il verra pour l’heure chacun de ses points lui rapporter 382.350$.

Publicité

2. Stephen Curry – 386.844$

Stephen Curry
(crédit : USA Today/DR)

Avec le plus gros salaire de la ligue, il n’est pas illogique de voir Stephen Curry haut placé dans cette liste quand on connait son parcours cette saison. 4 maigres matchs en octobre, 1 seul en mars, et voilà que la ligue l’interrompait dans son retour de blessure. Destiné à toucher 40.231.758$ cette année, le meneur de la Baie voit son exercice 2019-20 achevé avec seulement 104 points au compteur.

1. Chandler Parsons – 1.793.037$

(crédit : Chris Schwegler)

Leader incontesté et incontestable de ce classement, Chandler Parsons conserve son image de joueur possédant le pire contrat de la ligue. Avec un salaire de 25.102.511$ cette saison, l’ancien espoir des Rockets n’a joué que 5 matchs avec Atlanta, pour un bilan de 14 points inscrits. Reste à savoir s’il aura l’occasion de rester en NBA l’an prochain, alors que son bail sera terminé.

Lire aussi : Les 5 pires contrats actuels signés lors de la free agency

Les raisons de ces faibles productions sont aussi nombreuses que variées ; l’addition pour les franchises de ces joueurs, elle, reste dans tout les cas salée.

Les dernières actualités