NBA – Les 4 joueurs qui veulent sauver un ancien basketteur de la peine de mort

0

Dans l’Oklahoma comme dans de nombreux états américains, la peine de mort est toujours en vigueur. Un homme attend d’ailleurs son exécution depuis 18 ans pour un crime qu’il nie avoir commis. Interpellés par l’affaire, 3 joueurs NBA se sont mobilisés pour rétablir ce qu’ils pensent être la vérité et la justice.

Publicité

Rien dans la vie de Julius Jones ne laissait présager qu’il finirait par compter les jours le séparant de son exécution dans une cellule de la prison d’état de l’Oklahoma… Quand on regarde son adolescence, ce sont les secondes le séparant d’un potentiel titre NBA qu’il aurait du regarder filer devant ses yeux. Pas son espérance de vie.

En effet, Jones était un joueur prometteur du côté du lycée de John Marshall. Avec les Bears, ce combo guard a même décroché un titre d’état lors de son année sophomore, le tout sous les yeux d’un futur All-Star ébahit. En effet, Julius Jones évoluait sous les ordres d’un certain Tommy Griffin, le père de Blake. Ce dernier était pris d’admiration pour le futur condamné.

J’allais à tous les matchs et les joueurs de mon père étaient littéralement mes héros. Julius Jones jouait avec un style particulier, un charisme… Tout était fluide. J’ai toujours aimé les joueurs qui rendaient le jeu facile. Avec mon frère, nous l’admirions réellement.

Mais en 1998, l’amitié entre Blake Griffin et Jones, 19 ans, a connu une fin tragique quand ce dernier a été arrêté… Le 28 juillet, un homme d’affaire de 45 ans est abattu d’une balle dans la tête dans l’allée de ses parents. La description donnée par la soeur de la victime, seule témoin, définit le suspect comme : « noir, portant une casquette et un bandana rouge sur le visage ». 3 jours plus tard, Julius Jones est arrêté, sans réel motif.

Pire même, en 2002, il est condamné par la justice pour homicide volontaire. Toujours pas de preuve, mais une place dans le couloir de la mort. Forcément cette histoire a fait grand bruit, et en 2018, après un documentaire évènement reprenant le déroulement de cette affaire et exposant les limites du système judiciaire américain, Blake Griffin a décidé de se joindre à la lutte pour sauver son héros de jeunesse.

Lire aussi | La formidable lutte sociale que vont mener LeBron James et Trae Young

Je n’ai pas la prétention de dire que je connais le système judiciaire dans les moindres détails, de dire que je suis un expert en droit… Mais je connais cette histoire, et je sais que ce serait une vraie tragédie et une honte si un autre homme innocent était, en plus d’avoir été en prison injustement, assassiné.

Publicité

Depuis, les soutiens ont été nombreux dans le monde NBA. En plus de Blake Griffin, Russell Westbrook, Trae Young, et Buddy Hield se sont joints à la lutte, et ont écrit des lettres au gouverneur de l’Oklahoma pour revenir sur cette tragique décision juridique. Pour le meneur des Rockets il n’y a aucun doute, les raisons derrière cette condamnation sont raciales.

En m’intéressant à l’affaire, j’ai entendu dire que l’un des jurés avait utilisé le mot « n*gre » pendant le jugement, et qu’il n’avait pas été remplacé par quelqu’un de neutre… À mes yeux, une telle attitude est profondément dérangeante.

Personne ne sait comment finira cette affaire, mais si les exécutions reprennent cette année comme prévu par le gouverneur, Julius Jones sera l’un des premiers sur la liste… Il ne reste que peu de temps à Blake Griffin, Russell Westbrook, Trae Young, et Buddy Hield pour se faire entendre, et peut-être sauver un homme supposément innocent.

En tout cas, la période actuelle semble plus que propice à la lutte contre les injustices. La reprise sera une bonne occasion de mettre la lumière sur cette affaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.