NBA – Les surprenantes révélations sur le père de Kevin Durant

0

Comme plusieurs joueurs NBA, Kevin Durant a dû composer avec le départ de son père du foyer familial dans sa jeunesse. Aujourd’hui réconcilié avec ce dernier, il lui a rendu un hommage plutôt bref sur ses réseaux sociaux. Retour sur la relation si particulière qui unit les deux hommes.

Publicité

Les fans de Kevin Durant qui ne connaissent pas son background familial ont certainement dû s’interroger quelques secondes à la vue de son dernier post Instagram. Sans un quelconque message ou simple mot pour ajouter un peu de contexte, la star des Nets a posté ce dimanche deux photos où on peut le voir avec son père, Wayne Pratt.


Une manière plutôt singulière de respecter les codes de la fête des pères, qui illustre finalement bien la relation père-fils qu’ils entretiennent. Très proche de sa mère Wanda, dont il porte le nom et qu’il avait qualifiée de « real MVP » en 2014, Kevin Durant a mis du temps avant de nouer les mêmes liens avec son paternel.

Ce dernier a en effet rapidement abandonné sa femme et son fils, avant d’exprimer des remords et de tenter d’obtenir leur pardon quelques années plus tard. Un acte qu’il mettait sur le dos de « son immaturité » dans les colonnes du Washington Post en 2012. Suite à cet épisode, il a bien évidemment fallu du temps pour que le jeune KD parvienne à excuser son père.

Le basket a finalement été l’un des principaux vecteurs de cette réconciliation. Agent de police, Wayne Pratt enfilait également la casquette d’assistant coach à ses heures perdues, et a contribué à la croissance de Durant en tant que joueur de basket. Au lycée, il surnommait ainsi son fils « Green Room », en référence à la salle réservée aux probables lottery picks lors de la Draft, face au talent que le jeune ailier affichait déjà en classe de seconde.

Lire aussi | 5 statistiques impressionnantes détenues par Kevin Durant

Force est de constater qu’il ne s’était pas trompé. Deuxième pick de la Draft 2007, Durantula s’est par la suite imposé comme l’un des meilleurs joueurs de la NBA. Il a notamment été à l’origine d’un bouleversement de taille durant l’été 2016, avec une signature à Golden State qui a profondément modifié le paysage de la ligue. Aussi surprenant que cela puisse paraitre, son père a d’ailleurs joué un rôle majeur dans ce choix.

Publicité

Cette même année, il racontait à The Undefeated la conversation qu’il avait eue avec son fils avant cet épisode marquant de sa carrière, et qui a contribué à sa prise de décision finale. Il lui aurait ainsi recommandé de faire pour une fois preuve d’égoïsme, et de penser à son propre avenir.

Il m’a dit : « Je veux être un Warrior. » J’ai dit : « Vas-y, si c’est ce que tu veux faire ! » Mais je l’ai aussi averti : « Tu saisis le contrecoup que ça va provoquer ? » Il m’a répondu : « Je suis prêt pour ça. » J’étais juste heureux de voir mon fils de 27 ans prendre une décision d’homme. On savait que le contrecoup allait se produire. Mais c’est ce qui rend les États-Unis merveilleux. On sait que chacun a son opinion, et on le vit bien.

Au final, Wayne Pratt constitue aujourd’hui l’un des principaux conseillers de Kevin Durant dans chacune de ses décisions, comme le joueur de Brooklyn le révélait à Michael Lee de Yahoo! Sports. De quoi résolument pouvoir affirmer que leur relation est désormais au beau fixe, comme le confirme le message touchant rédigé par Pratt à l’attention de son fils ce dimanche.

Tumultueuse et même rompue pendant plusieurs années, la relation entre Kevin Durant et son père Wayne Pratt semble aujourd’hui plus solide que jamais. Ne vous fiez donc pas forcément au dernier post Instagram de KD.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.