NBA – Le problème entre LeBron et Wade qui a mené le Heat à sa perte en 2011

LeBron James et Dwyane Wade sous le maillot du Heat
(DR)

La première saison du Heat version LeBron James / Dwyane Wade / Chris Bosh restera à jamais comme l’une des plus grosses déceptions de l’histoire. Mais ce naufrage était-il prévisible ? Pour Caron Butler, champion 2011 avec les Mavericks, la réponse est « oui ». Explications.

Publicité

« Pas 1, pas 2, pas 3, […] pas 7″… Dès sa première conférence de presse sous le maillot de Heat, LeBron James a collé une énorme cible sur le dos de son équipe en annonçant pas moins de 8 titres à ses fans. Ajoutez à cela son émission polémique « The Decision », et vous obtenez l’équipe la plus détestée de la ligue à l’époque.

Une fois sur le terrain en revanche, aucun doute n’était permis, cette équipe était largement supérieure à la moyenne. Une saison régulière terminée à la seconde place de la conférence Est, derrière des Bulls menés par un Derrick Rose MVP, des playoffs maitrisés avec un ticket pour les Finales validé avec seulement 3 défaites au compteur, tous les voyants étaient au vert.

Publicité

En plus, Miami n’avait qu’à disposer de vieillissants Mavericks pour décrocher le premier d’une longue série de titres annoncés. Malheureusement pour les « Heatles », rien ne s’est passé comme prévu, puisque ce sont Dirk Nowitzki et ses coéquipiers qui se sont imposés à la surprise quasi générale.

Pour Caron Butler, champion inattendu, cette issue était en fait plus qu’envisageable. Pour gagner un titre, il faut une alchimie forte, chose que n’avait pas encore le Heat. Comme il l’explique à Bleacher Report, Miami a surtout perdu à cause de ses deux stars.

Publicité

Quand nous avons battu le Thunder en finale de conférence, pour moi, nous avions fait le plus dur. C’était l’équipe la plus difficile à battre, et en les battant, j’ai pensé que nous pouvions venir à bout de n’importe qui par la suite. Les Lakers n’étaient pas dangereux cette année là, et après nous avons battu Portland.

Lire aussi | La provocation de Dwyane Wade qui a couté un titre à Miami

En fait, Oklahoma City n’avait pas encore l’expérience pour venir à bout de notre équipe, donc j’ai pensé que nous avions de bonnes chances de remporter le titre, puisque je savais que Miami n’avait pas encore trouvé la bonne formule.

Publicité

Je me souviens d’un regard de Brandon Haywood en mode : « nous devons remporter ce titre avant qu’ils ne trouvent la solution à leurs problèmes. Le truc c’est que LeBron James et Dwyane Wade ne savaient pas qui devait jouer rôle de Batman, et qui devait jouer le rôle de Robin.

Les Mavericks ont eu raison de profiter de ce flottement chez les hommes d’Erik Spoelstra. Car dès la saison suivante, LeBron James enfila le costume du héros, Dwyane Wade celui du lieutenant, et le Heat décrocha le premier titre de son back-to-back.

Publicité

Pour ceux qui souhaitent voir (ou revoir) ces fameuses Finales 2011, c’est par ici :

Entre l’arrogance, les moqueries, la pression, et le manque d’alchimie, le naufrage du Heat était visiblement prévisible. En tout cas, Caron Butler n’a pas été surpris par le succès des siens.

NBA 24/24

Les dernières actualités