NBA – « 50% de la ligue c’est du sexe, et les autres 50% c’est de l’argent »

0

On le sait, la NBA et le sexe vont main dans la main, et comme beaucoup de sportifs professionnels, un grand nombre de joueurs ont un appétit démesuré pour le sport en chambre. Malgré ce fait avéré, qui a bien pu prononcer cette phrase osée ?

Publicité

Très souvent sur la route en comparaison, par exemple, avec les joueurs de foot US, les joueurs NBA sont très nombreux à passer le temps via des relations sentimentales et du sexe, payant ou non. La pornstar Lisa Ann révélait d’ailleurs il y a quelques années qu’elle était très courtisée, et entretenait bien des relations à travers de la ligue.

Outre les « professionnelles », pornstars, escort girls et consorts, les joueurs font aussi face à un afflux permanent de groupies. Une vidéo de Dennis Rodman, filmée lors d’une sortie du fantasque joueur dans Chicago, est d’ailleurs assez édifiante :

Lire aussi | Sexe, drogue et basket : la folie des Lakers showtime de Magic

Pour Dennis, pas la peine de tourner en rond pour dire les choses. Interrogé par Dateline, il s’était montré cash avec des propos qui passeraient très mal aujourd’hui :

50% de la vie en NBA c’est le sexe, et les autres 50% c’est l’argent. Qu’importe la ville, c’est partout pareil. C’est comme à la charcuterie. Tu as la viande fraîche, tu as ci, tu as ça. Tu as toutes sortes de pièces.

Publicité

Une sortie pour le moins osée, aux forts relents misogynes, mais qui n’a pas empêché Dennis Rodman d’accumuler un nombre incroyable de conquêtes durant sa carrière, au rang desquelles on trouve Madonna et Carmen Electra. Cette dernière se souvient d’ailleurs encore de l’escapade olé-olé concoctée par le Bull au centre d’entraînement

50% sexe, 50% argent : on se demande où passe le basket dans la vision des choses de Dennis Rodman. Mais avec 5 bagues et un statut de meilleur rebondeur de l’histoire à son actif, D-Rod va être dur à contredire…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.