NBA – « Il va terriblement manquer à LeBron »

0

À un mois du grand retour de la ligue, les Lakers de LeBron James restent considérés comme l’un des principaux candidats au titre. Selon un analyste, la reprise à Orlando va cependant se révéler difficile pour le King et les siens à cause d’une perte majeure.

Publicité

Comme l’ensemble des 21 autres équipes qui disputeront la fin de saison NBA à Disney World, les Lakers ont retrouvé le chemin de l’entrainement il y a peu. Un retour des séances collectives bienvenu pour les Angelinos, après plusieurs semaines passées à l’écart à cause de la crise sanitaire liée au coronavirus.

Malgré la contrainte des mesures barrière qu’il faut adopter, l’heure presse pour les hommes de Frank Vogel. À un mois de la grande reprise, chacun doit renouer avec un rythme de compétition pour espérer faire bonne figure en Floride. Car toute autre résultat qu’un titre dans ce format inédit serait perçu comme un échec.

À l’heure qu’il est, impossible de prévoir l’impact qu’aura eu ce break de trois mois sur les organismes des joueurs de la ligue. La seule chose qui compte à L.A., c’est que le retard accumulé ne soit pas plus important que celui des autres franchises. Néanmoins, les Purple & Gold vont devoir composer avec d’autres inconvénients dans les semaines à venir.

L’un des principaux n’est autre que le forfait d’Avery Bradley. Comme la ligue lui en laissait l’opportunité, l’arrière a décidé de faire valoir son droit de retrait, et ne fera pas le voyage vers Orlando. Un choix justifié officiellement par son devoir de responsabilité en tant que père de famille, et officieusement par son implication dans la cause Black Lives Matter.

Quoi qu’il en soit, les Lakers bénéficient de quelques jours pour trouver son remplaçant idoine, et semblent pour l’heure privilégier la piste menant à J.R. Smith. En attendant de connaitre le dénouement de ce sondage du marché, c’est l’ampleur de la perte que constitue cette décision de Bradley qui est largement débattue.

Lire aussi | « LeBron James va être désavantagé par rapport à Kawhi Leonard »

Pour Stephen A. Smith, son homonyme est capable de faire mieux que pallier ce désagrément. Un son de cloche totalement opposé à celui que nous a dernièrement offert Skip Bayless. Le journaliste de Fox Sports, dans un tweet, a souligné l’impact que pouvait avoir Bradley dans la rotation de son équipe, notamment lors des grandes échéances.

Publicité

Avery Bradley, qui n’ira pas à Orlando pour les bonnes raisons que sont sa famille et BLM, va terriblement manquer à LeBron. Sur le seul des 3 matchs face aux Clippers où les Lakers se sont imposés, Bradley a inscrit 6 tirs à 3 points – 4 dans le 3ème quart-temps, quand LeBron en inscrivait 0. C’est aussi un solide défenseur extérieur. Mais les Clips pourraient aussi perdre Lou (Williams).

Bayless cherche ainsi à montrer que, outre ses moyennes plutôt faibles cette saison, Avery Bradley peut se montrer capital dans les gros matchs. Ses capacités de shooteur, tout comme sa défense de fer, avaient grandement bénéficié aux siens le 8 mars dernier, face aux Clippers. Si son remplaçant dans l’effectif ne parvient pas à combler cela, LeBron et les Lakers pourraient en effet le regretter amèrement.

La production de J.R. Smith ou d’un autre sera-t-elle capable de faire oublier celle de Bradley cette saison ? La tâche s’annonce en tout cas difficile pour la future recrue des Lakers selon Skip Bayless.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.