NBA – La Draft de LeBron truquée ? La phrase énigmatique de Melo

0

Sélectionné avec le 1er choix de la Draft 2003 par Cleveland, LeBron James a ainsi pu rejoindre la franchise de son Ohio natal. Un symbole presque trop beau pour être vrai, si l’on en croit une déclaration de Carmelo Anthony en marge de l’événement.

Publicité

Grands amis aujourd’hui, LeBron James et Carmelo Anthony se connaissaient en réalité déjà durant l’adolescence. Alors qu’ils s’affirmaient comme deux des plus grands prospects du circuit high school, les deux joueurs s’étaient affrontés dans un match au sommet, retransmis pour l’occasion sur ESPN.


Un an et quelques mois plus tard, ils se retrouvent sur le podium du Madison Square Garden en tant que 1er et 3ème choix de la Draft 2003. LeBron retrouve ainsi sa connexion avec son cher et tendre Ohio en rejoignant les Cavaliers, tandis que Melo prend la direction des Rocheuses et de Denver.

Le tableau est désormais connu de tous, mais génère encore certaines théories du complot. La draft et sa lottery se prêtent régulièrement à ce phénomène, et l’édition 2003 cochait toutes les cases pour être qualifiée de truquée. La faute à l’obtention du 1st pick par Cleveland, destiné par la suite à récupérer le petit prodige régional.

Sur la saison précédente, les Cavs avaient terminé avec le pire bilan de la ligue (17-65), à égalité avec les Nuggets. Le 22 mai 2003, ils héritent du premier choix, tandis que les dirigeants de Denver ressortent de la lottery déçus avec le troisième. Suffisant pour voir apparaitre de gros soupçons sur le fameux tirage au sort.

Lire aussi | « Ce soir de 2003, ils ont probablement violé un million des règles de la ligue »

Ce soir-là, ces mêmes soupçons étaient d’ailleurs directement sortis de la bouche de… Carmelo Anthony. Interviewé avec LeBron sur les antennes d’ESPN quelques minutes après la révélation des résultats, le joueur de Syracuse s’était fendu d’une petite blague qui semblait cacher un fond de vérité.

Publicité


Ouais, j’ai parlé à LeBron pendant que la lottery se déroulait. Je me doutais un peu que Cleveland allait avoir le 1st pick… Je pense qu’ils ont truqué tout ça – nan, ne me citez pas là-dessus.

Malgré sa volonté d’entendre son nom en premier lors de la Draft, Anthony a vu ses espoirs anéantis lorsqu’il a appris que les Cavaliers auraient le privilège de choisir le meilleur prospect possible. Forcément, lorsqu’il a vu Gordon Gunn, le propriétaire de la franchise de l’Ohio, tenir un maillot floqué du nom de LeBron le soir de la lottery, le doute n’était plus vraiment permis.

Simplement farceur avec son jeune ami, ou légèrement amer, Carmelo Anthony savait en tout cas le sort qui l’attendait à la suite de la lottery 2003. Et s’il a vu juste sur le choix des Cavaliers, impossible de savoir s’il était également dans le vrai au sujet du trucage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.