NBA – Le joueur fauché en plein élan que Kobe disait n’avoir « aucune faiblesse »

Kobe Bryant évoque les deux pires moments de sa carrière
Slam (DR)

Kobe Bryant n’était pas forcément du genre à distribuer les compliments à tout bout de champ. Mais quand il aimait vraiment un joueur, il le faisait savoir. C’est ce qu’il s’est passé avec un jeune arrière dont la carrière a été chamboulée par les blessures.

Publicité

Kobe Bryant n’était pas seulement un génial joueur de basket et un grand champion, il était aussi un étudiant du jeu. Sa carrière, il l’a bâti sur son talent, sur ses entrainements, et sur des heures et des heures d’analyses vidéo. Avant d’affronter un adversaire, le Mamba connaissait toutes ses faiblesses, et avait un plan précis pour l’attaquer.

Mais l’inverse est vrai aussi. Kobe savait forcément comment défendre et annihiler ses adversaires directs. La preuve, il compte à son palmarès un total de 12 sélections dans une équipe All-Defensive, même si c’est un aspect de son que l’on oublie trop souvent.

Publicité


Grand spécialiste en la matière, Kobe Bryant n’a pas hésité une seule seconde en 2010 quand il a été interrogé sur l’identité du joueur le plus difficile à défendre en NBA. Le joueur cité n’a malheureusement pas eu la carrière qu’il méritait…

Publicité

Brandon Roy, 365 jours dans l’année, 7 jours / 7. Il n’a aucunes faiblesses dans son jeu.

Lire aussi | Le joueur dont Kobe a complètement changé la vie

D’ailleurs, Kobe Bryant n’avait pas attendu l’année 2010 pour couvrir l’ex arrière des Blazers de compliments de la sorte. En effet, lors du All-Star Game 2009 à Phoenix, le Mamba est allé encore plus loin dans son analyse du jeu de Brandon Roy. Les mots sont différents, le respect est le même.

Publicité

Brandon Roy est un « bad boy »… Le voir faire son deuxième All-Star Game consécutif le solidifie comme étant l’un des meilleurs joueurs de la ligue. Il est très calme, il a un QI basket très, très élevé. Il comprend comment se servir de sa taille, il sait imposer son rythme. Il est en avance sur son temps.

Rarement le Black Mamba n’aura été aussi élogieux envers un autre joueur. Mais il faut reconnaitre que sans ses blessures à répétition, Brandon Roy aurait pu devenir un immense joueur. À seulement 24 ans, l’arrière tournait à 22.6 points, 5.1 passes, et 4.7 rebonds, avec une efficacité déconcertante.

Publicité

Quand on le regarde jouer, on comprend les compliments du Mamba. Tout avait l’air si simple pour Roy…


Cette déclaration ne fait que nous rappeler à quel point Brandon Roy était immense à son prime. Il reste l’un des plus grands « what if » de l’ère moderne.

Déclarations Kobe Bryant NBA 24/24

Publicité

Dernières actualités