NBA – Depuis 2018, les tatouages méconnus de Dwyane Wade et leur signification

0

Dans une ligue moderne où quasiment aucun joueur n’échappe à cette mode, Dwyane Wade n’a jamais affiché publiquement le moindre tatouage sur les parquets. Et pour cause, puisqu’il n’a reçu son premier tattoo que durant l’été 2018, dans une zone non-apparente. Le début d’une série qui commence progressivement à s’allonger.

Publicité

Durant ses dernières saisons en NBA, Dwyane Wade avait pris pour habitude de porter manches et jambières en plus de son équipement traditionnel. De quoi cacher quasi-intégralement sa peau, et de ne pas laisser apercevoir la moindre zone de peau encrée. Mais depuis 2003 et ce jusqu’à 2018, le légendaire arrière du Heat n’avait en réalité rien à montrer de la sorte.

Néanmoins, il commence à rattraper son retard vis-à-vis de certains anciens coéquipiers et adversaires, et possède à l’heure actuelle trois tatouages, tous réalisés sur les deux dernières années. Chacun dans un style bien différent, ils symbolisent des éléments importants de la vie de Flash. Focus.

« Kaavia James »

Réalisé durant une tournée estivale en Chine, le premier tatouage de D-Wade se situe sur ses trapèzes et laisse apparaitre le nom « Kaavia James », soit celui de sa dernière fille, née en 2018. Sa femme, Gabrielle Union, a en outre révélé que cette première démarche de se rendre chez le tatoueur avait demandé « beaucoup de whisky avalés et de cigares fumés ». Fort heureusement, le triple champion NBA ne semble pas du tout regretter son acte aujourd’hui.

« My Belief is stronger than your Doubt »

Comprenez « Ma croyance est plus forte que votre doute ». Hormis ce message, où son numéro 3 fétiche est habilement glissé, on peut voir sur la cuisse gauche de Wade plusieurs panneaux. « 59 St » et « Robbins » font référence à l’adresse où il a grandi dans l’Illinois, alors que « Marquette » n’est autre que l’université où il a fait ses gammes avant de rejoindre la ligue. Le « Wade County », lui, est l’un des noms utilisés pour parler du conté de Miami, rebaptisé de la sorte pour illustrer sa popularité dans la ville.

Publicité

Logo « Way of Wade »

Sponsorisé à vie par la marque chinoise Li-Ning, Dwyane Wade apprécie visiblement beaucoup le logo de sa gamme « Way of Wade ». Au point même de se le faire tatouer sur le genou gauche. Après ça, comme il en plaisantait dans une story Instagram, impossible pour lui d’envisager un changement d’identité visuelle dans les années à venir.

Pour l’anecdote, Wade était prêt à recevoir un premier tattoo durant son passage à Marquette, et s’était même rendu chez un tatoueur du coin. Une fois sur place, il a fait demi-tour illico, jugeant qu’une telle pratique « ne le représentait pas ». L’âge l’a visiblement aidé à revoir sa position sur le sujet, quand on voit les immenses visuels qui ornent notamment sa jambe gauche.

Lire aussi : Les 10 tatouages les plus cools des joueurs actuels

Pas vraiment emballé à l’idée de marquer sa peau de manière permanente pendant longtemps, Dwyane Wade semble désormais y trouver son bonheur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.