NBA – Gobert s’ouvre sur la plus grande popularité de Mitchell par rapport à lui

0

Tous les deux piliers du Jazz, Rudy Gobert et Donovan Mitchell ont une relation parfois compliquée depuis un long moment. A cause de la popularité ? Le Français s’est justement expliqué là-dessus, et on peut visiblement écarter cette piste.

Publicité

Alors que le Jazz vise toujours le titre pour la reprise de la saison, la franchise sort fragilisée après une période très compliquée. La relation entre Rudy Gobert et Donovan Mitchell semble assez complexe, et ce même si les deux hommes se respectent sur les parquets.

Si le coronavirus a grandement participé au trouble entreu, Gobert et Mitchell n’étaient déjà pas les deux meilleurs amis du monde, et ce bien avant cet épisode.

Toujours est-il que cela n’est pas censé être un frein entre deux professionnels. Le roster entier vise le titre, et les dirigeants ne veulent pas de perturbations extérieures qui pourraient compromettre leurs chances. Gobert et Mitchell devront donc mettre leurs différends de côté, ce qu’ils ont chacun annoncé vouloir faire. Reste désormais à cohabiter.

Lire aussi | Rudy Gobert dévoile les effets du COVID dont il souffre encore, 3 mois après !

Ce n’est un secret pour personne, Spida incarne le visage du Jazz. Il est l’avenir de la franchise. De quoi frustrer « Gobzilla » ? Visiblement pas. Si le Français a du mal avec la tendance à monopoliser le ballon de son arrière All-Star, leur différence de popularité n’entre pas en compte dans leurs différends. Gobert s’est expliqué auprès d’ESPN :

Ça ne me dérange pas que Donovan soit plus sous les projecteurs que moi. Je veux gagner des matchs, c’est tout. Au final, ce n’est pas comme si je n’avais aucun projecteur braqué sur moi.

Donovan a une personnalité très éclatante. Et puis la façon dont il joue, il est plus amusant à regarder que moi. Si j’avais 12 ans, je ne regarderais pas jouer ce putain de Rudy Gobert. Je voudrais regarder Donovan Mitchell.

Publicité

Je ne voudrais pas voir Gobert mettre des dunks et contrer les tirs. Je voudrais voir Mitchell mettre des cross aux autres et des dunks fous. Je sais comment tout cela marche, et je suis ok avec tout ça.

Gobert porte un regarde plutôt honnête sur sa popularité. Le Français sait qu’il n’est pas le plus impressionnant à voir jouer, mais son rôle reste crucial avec le Jazz. De ce côté-là, on peut dire que tout semble aller dans le vestiaire d’Utah.

Rudy Gobert est loin d’être jaloux de la popularité de Donovan Mitchell. C’est déjà un problème en moins à Salt Lake City.

Les commentaires sont fermés.